Hausse des prix : Leila Benali appelle les Marocains à réduire leur consommation énergétique

Alors que les prix de l’essence (17DH/L) et du diesel (15.50DH/L) ont atteint des niveaux record, les Marocains persistent et signent sur l’urgence d’une réaction imminente du gouvernement qui se doit de prendre des mesures pour atténuer cette flambée. La ministre de la Transition énergétique et du Développement durable, Leila Benali, a révélé les causes du problème et les mesures prises par le gouvernement pour y faire face.

À l’image de ses confrères au gouvernement, la ministre de la Transition énergétique, Leila Benali, a indiqué à Hespress que la hausse sans précédent des prix de toutes les matières énergétiques, qui marque l’année 2022, est due à un ensemble de facteurs externes, notant que la flambée des prix de l’énergie a touché divers pays du monde.

D’après la ministre, la hausse des prix des carburants  » est due à la baisse des investissements internationaux dans l’extraction des produits pétroliers et de ses dérivés, et à la forte demande pétrolière observée après la sortie progressive de la crise sanitaire du Covid-19, en plus de la guerre en Ukraine et les sanctions internationales contre la Russie « .

Le ministre a souligné que la crise énergétique actuelle a impacté tous les pays du monde, y compris ceux à grande capacité de production et de raffinage, dont les marchés intérieurs ont connu une hausse record des prix des carburants.

Ainsi, il convient de rappeler que les mesures prises par le gouvernement pour atténuer les effets de la hausse des prix des carburants sur les citoyens portent principalement sur le soutien exceptionnel accordé aux professionnels du transport et la subvention du gaz butane.

Par ailleurs, les prix de l’électricité au Maroc « n’ont pas connu d’augmentation, même si les produits de base pour la production d’électricité, comme le fioul et le charbon … ont atteint des sommes records qui ont dépassé même le taux d’augmentation des prix des produits pétroliers« , a soutenu la ministre.

Et pourtant, Leila Benali a confirmé que les mesures prises par le gouvernement pour atténuer la hausse des prix sur les citoyens « pourraient ne pas être suffisantes sans la participation et la mobilisation de tous les membres de la société« , appelant à « une révision de nos modes de consommation et de production pour les rendre plus durables « .

Sur ce dernier point, la responsable gouvernementale a fait observer que la révision par les Marocains de leur mode de consommation énergétique « est devenue une nécessité urgente pour atténuer l’impact de la crise« , notant que le ministère de la Transition numérique et du Développement durable lancera une large campagne de communication pour sensibiliser sur « l’économie dans l’utilisation de l’énergie« .

Cette campagne, a expliqué la ministre, vise à « encourager les comportements citoyens et sensibiliser sur l’importance d’une utilisation rationnelle de l’énergie, que ce soit à la maison, au travail ou dans les transports, afin de réduire la facture énergétique et contribuer à la préservation de notre environnement et à la réalisation du développement durable« .

Hausse des prix : Leila Benali appelle les Marocains à réduire leur consommation énergétique Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page