RSK : 81.220 candidats(e) aux épreuves du Bac, dont 395 en situation d’handicap et 205 prisonniers

Quelque 81.220 candidats(e), dont 31.697 libres, sont candidats aux épreuves de la 2e année du baccalauréat pour la session 2022, au niveau de la région de Rabat-Salé-Kénitra. Cela représente une hausse de 9,5 % par rapport au nombre de candidats au titre de 2021.

Dans un communiqué, l’Académie régionale de l’éducation et de la formation (AREF) de la région Rabat-Salé-Kenitra précise que le nombre total de candidats aux épreuves du baccalauréat dans l’enseignement public au niveau de la région a atteint 41.408 candidats, femmes et hommes, tandis que le nombre total de candidats à l’enseignement privé a atteint 8.115 candidats.

L’Académie indique avoir mobilisé plus de 23.000 cadres et intervenants pour gérer les opérations liées à cette épreuve nationale, dont 5.718 enseignants, femmes et hommes, en charge du processus de correction dans environ 41 centres répartis sur les sept directions, tout en permettant aux enseignants de mener à bien le processus de correction en dehors de leurs directions d’origine sur la base de la carte de souhaits.

Concernant la répartition du nombre de candidats à l’échelle des directions régionales, la direction provinciale de Rabat a connu la participation de 10.013 candidats(e), 12%, contre 18.915 candidats(e) au niveau à la direction provinciale de Salé (23%), 11.677  au niveau de la direction provinciale de Skhirat Temara (14%), puis 9.385 candidats(e) à l’échelle de la direction provinciale de Khémisset (12%), 16.109 candidats(e) à la direction provinciale de Kénitra (20%), 4.768 candidats(e) à la direction provinciale de Sidi Slimane soit une augmentation de 6%, et 10.353 candidats(e) au niveau de la direction provinciale de Sidi Kacem (13%).

En revanche, le nombre de candidats(e) aux épreuves du baccalauréat, session 2022, chez les élèves en situation de handicap a atteint 396, qui bénéficient du processus d’adaptation des épreuves, tandis que le nombre de candidats dans les établissements pénitentiaires est de 205, répartis entre la prison centrale de Salé (52 candidats), la prison centrale de Kénitra (102 candidats), et la prison locale de Khemisset (51 candidats).

Conformément aux directives ministérielles et au règlement régissant l’examen national du baccalauréat, la langue des épreuves sera adaptée au profit de la catégorie de candidats issus d’autres systèmes éducatifs, tels que les enfants d’immigrés marocains rentrés au pays ou les enfants d’immigrés résidant au Maroc.

S’agissant de la répartition par filière, le nombre de candidats(e) aux épreuves de la 2e année du Baccalauréat dans les pôles scientifique, technique et professionnel a atteint 40.569 candidats (e) soit 49,95%, tandis que le nombre de candidats(e) pour les pôles Arts, Sciences Humaines et Éducation Originale a atteint 40.651 (50,05 %).

En ce qui concerne les centres d’examen mobilisés à cet effet, leur nombre a atteint les 225, dont 28 à Rabat, 49 à Salé, 36 à Skhirat Temara, 31 à Khemisset, 42 à Kenitra, 12 à Sidi Slimane, et 27 à Sidi Kacem.

RSK : 81.220 candidats(e) aux épreuves du Bac, dont 395 en situation d’handicap et 205 prisonniers Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page