Nucléaire: Les Emirats veulent des garanties de la part de l’Iran

Les Emirats arabes unis ont exigé jeudi des « garanties » à l’Iran pour les pays arabes du Golfe sur le caractère « pacifique » de son programme nucléaire.

« L’Iran doit donner des garanties à la communauté internationale et aux pays de la région quant au caractère pacifique de son programme nucléaire », a indiqué le représentant permanent des Emirats arabes unis auprès de l’AIEA, Hamad Al-Kaabi, dans une déclaration à l’Afp.

Les Emirats disent avoir des « raisons d’être inquiets », et ont appelé l’Iran à coopérer complètement avec l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA).

Cette dernière a dénoncé la désactivation récente de caméras de surveillance par l’Iran, estimant que cette décision pourrait porter un « coup fatal » aux pourparlers en cours pour relancer l’accord de Vienne.

La semaine dernière, l’Agence a adopté une résolution pour dénoncer le manque de coopération de l’Iran, et c’est cela qui a conduit à la désactivation des caméras.

Téhéran a assuré ne pas vouloir « s’éloigner de la logique de la diplomatie et des négociations », mais les pays du Golfe, voisins immédiat de l’Iran, ne se sentent pas rassurés à cause de l’influence néfaste de l’Iran sur nombre de pays de la région.

Les Emirats sont le pays ayant la première centrale nucléaire du monde arabe, nommée Barakah. Elle est pacifique et l’AIEA veille à cela.

Nucléaire: Les Emirats veulent des garanties de la part de l’Iran Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page