Hausse des prix des analyses médicales : Les biologistes s’expliquent

Récemment, certains citoyens ont dénoncé la hausse des prix des analyses médicales par un nombre de laboratoires d’analyses. Est-ce un cas isolé ou une généralité ? Les propriétaires des laboratoires ont tenu à livrer leur version des faits.

Les propriétaires de laboratoires médicaux ont révélé, mercredi lors d’une conférence de presse tenue à Casablanca, que les analyses médicales, notamment celles liées au Covid-19, n’ont connu aucune augmentation de leur part, contrairement à ce qui a circulé après la flambée des cas actifs au Covid-19 et la forte demande observée pour les tests, qui est également liée à la reprise des voyages vers l’étranger.

Les biologistes ont ainsi rappelé que les laboratoires d’analyses ont fait l’objet d’une large campagne d’informations « infondées » pendant la pandémie et qui disait que les laboratoires ont augmenté les prix des analyses durant cette période, notamment celles liées à la détection du Covid-19.

Le président du Syndicat des biologistes, Othmane Touzani, a expliqué lors de cette conférence que les analyses médicales sont soumises à la loi 12.01 relative aux laboratoires privés d’analyses de biologie médicale, qui définit le cahier des analyses.

Dans son discours, Touzani a souligné que les laboratoires médicaux « ne définissent pas les prix par eux-mêmes », notant que le citoyen peut consulter les tarifs sur le site Web du ministère de la Santé et du Secrétariat général du gouvernement, qui publient les prix des différentes analyses.

Selon Touzani, les prix des analyses médicales « ne peuvent être augmentés, car elles sont légalement déterminées », avant de lancer qu’il s’agit-là « de professions médicales et non pas de professions commerciales ».

Par ailleurs, le président du Syndicat des biologistes n’a pas tranché sur la violation de la loi susmentionnée et l’augmentation des prix par certains professionnels, vu qu’il a admis que certains laboratoires pouvaient commettre des abus, appelant dans ce sens à « régler le problème ».

« Les informations infondées sur les laboratoires de santé doivent être levées de même que la confusion, tout en apportant des solutions à la hauteur des aspirations des citoyens », a-t-il souligné.

Ainsi, les professionnels du secteur ont confirmé lors de cette conférence leur totale implication dans les ateliers de protection sociale, avant de préciser qu’il fallait tout de même accélérer la modification des lois réglementant le secteur, élargir le catalogue d’analyses médicales, encourager la formation des cadres paramédicaux travaillant sur le terrain et le développement de l’industrie biomédicale nationale qui réduirait le lien avec les fluctuations des marchés étrangers.

Ils ont également noté que les laboratoires d’analyses médicales jouent un rôle central dans le parcours de soins du patient, en procédant à des examens sur des échantillons cliniques dans le but de diagnostiquer, de traiter et de prévenir les maladies.

Hausse des prix des analyses médicales : Les biologistes s’expliquent Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page