Incendies : La flotte Canadair CL415 des FAR se renforce

Un troisième avion de type Canadair CL-415 également désigné sous le nom de Bombardier 415 par son constructeur canadien du même nom est en passe de faire désormais partie de la flotte d’avions de ce type des Forces Armées royales (FAR). Le Canadair CL-415 est un avion bombardier d’eau amphibie spécialisé dans la lutte contre les feux de forêt et peut également remplir diverses autres missions, telles que la recherche, le sauvetage et le transport de personnes ou de marchandises.

L’information a été livrée toute chaude par Far-Maroc, site spécialisé dans les questions de Défense. Ce dernier indique que l’été 2021, le Maroc, sur Hautes Instructions Royales, avait passé commande de trois appareils Canadair CL-415 pour venir compléter la panoplie d’avions déjà en service afin de faire face aux incendies de forêt. Deux appareils avaient été livrés en octobre 2021, alors que le troisième, comme le montrent les images mises en ligne par Far-Maroc, entame ses premiers essais de vol, avant une livraison imminente au Royaume.

Le Canadair CL-415 est un avion bombardier d’eau fabriqué par la firme canadienne Bombardier Aéronautique (anciennement Canadair) au Canada. Spécialisé dans la lutte contre les incendies, il est utilisé par de nombreux pays, dont la France où il est affublé du surnom de « Pélican ». Cet avion réputé pour sa fiabilité possède deux réservoirs qui peuvent emmagasiner un peu plus de 6.000 litres d’eau. En effet, le CL-415 peut récupérer jusqu’à 6140 l (1350 gal Imp ; 1620 gal US) d’eau d’une source d’eau à proximité, la mélanger avec une mousse chimique si on le souhaite et la déposer sur un feu sans avoir à retourner à la base pour remplir ses réservoirs.

Incendies : La flotte Canadair CL415 des FAR se renforce

Avec une bonne maniabilité sur l’eau, le Canadair CL-415 est relativement facile à utiliser par rapport à plusieurs autres avions amphibies. Le CL-415 a été spécialement développé pour fournir la capacité de fournir de grandes quantités de suppresseurs en réponse rapide aux incendies. Conçu pour la fiabilité et la longévité, il fait un usage intensif de matériaux résistants à la corrosion, principalement de l’aluminium traité, ce qui facilite son utilisation dans l’eau salée. Robuste il est utilisé dans un environnement particulièrement difficile où il est très adapté, aux manœuvres à basse altitude et à des conditions atmosphériques changeantes.

Il existe des variantes militaires pour -comme précité- la recherche, le sauvetage et le transport « utilitaire » ainsi que la surveillance des côtes ou littoral. Appelés CL-415 MP (pour multi-purposes). Ils peuvent être équipés de radars de surveillance, de détecteurs infrarouges frontaux, de radars à antenne latérale, de systèmes de navigation avancés et de puissants équipements de communication. Ils sont adaptés pour les missions amphibies de longue portée qui leur permettent d’amerrir en cas de sauvetage, d’arrestation de contrevenants ou de repérage de nappes d’huile (pollution), etc. Cela dit, il n’est pas mentionné dans l’histoire si cette variante de ce type d’appareils fait partie ou non du lot commandé.

Incendies : La flotte Canadair CL415 des FAR se renforce Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page