La France capture un important membre de l’EI au Mali

La France a capturé un important pilier de l’Etat islamique au Mali. Selon l’état-major français, l’homme en question était pressenti pour succéder à l’ancien « émir » Walid Al Sahraoui, tué par la France en août 2021.

Juste avant leur retrait définitif du Mali, les soldats français de la mission Barkhane, ont capturé un homme qui devait reprendre le leadership de l’Etat islamique au Grand Sahara (EIGS).

Il a été capturé en zone frontalière, indique l’état-major français, sans pour autant indiquer la frontière ave quel pays.

« Dans la nuit du 11 au 12 juin 2022, une opération de la force Barkhane (…) a permis la capture d’Oumeya Ould Albakaye, haut responsable de l’État islamique au Grand Sahara (EIGS) », indique la même source.

Oumeya Ould Albakaye était déjà un chef de l’organisation terroriste au Mali et au Burkina Faso, il dirigeait le Gourna au Mali et l’Oudalan au nord du Burkina Faso.

Il a été « un temps pressenti pour succéder à l’ancien émir » Adnan Abou Walid Al-Sahraoui, tué par les Français en août 2021, « avait des compétences en termes de maniement d’explosifs », a selon une source sécuritaire citée par l’Afp.

« Il a organisé plusieurs attaques contre différentes emprises militaires au Mali, dont celle de Gao. Il dirigeait des réseaux de mise en œuvre d’engins explosifs improvisés », a-t-elle ajouté.

Le jihadiste capturé « visait directement les axes de circulation empruntés par la force Barkhane pour conduire sa réarticulation hors du Mali », a expliqué l’armée française qui a expliqué par la suite le détenu sera livré aux autorités maliennes.

La force Barkhane le retiendra quelques jours lors d’une « phase d’entretiens » avant de précéder à son transfert aux autorités maliennes.

Les Français de la force Barkhane après 9 ans de déploiement, sont en dernière phase de retrait du Mali, pays avec qui les relations sont devenues très compliquées ces derniers mois.

Les autorités maliennes au pouvoir actuellement ont choisi de faire confiance aux mercenaires russes de la société Wagner pour ramener l’ordre dans le pays.

La France capture un important membre de l’EI au Mali Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page