Interdit dans des pays arabes, le dessin animé Buzz l’éclair au cinéma dès dimanche au Maroc

Interdit dans plusieurs pays arabes et musulmans, le dessin animé des studios Disney, Buzz L’éclair, sera diffusé en salles de cinéma dès dimanche. Les critiques reprochent des passages faisant la promotion de l’homosexualité. 

Le nouvel opus du célèbre dessin animé Buzz l’éclair ne sera pas diffusé dans les cinémas aux Emirats arabes unis, en Egypte, en Libye, Arabie Saoudite, Liban mais aussi en Indonésie et en Malaisie.

Au Maroc, aucune interdiction n’a ciblé le dessin animé pour enfant, il sera diffusé en salles de cinéma dès dimanche prochain malgré les reproches faites au dessin animé qui ferait, selon ses détracteurs, la promotion de l’homosexualité auprès d’un jeune public.

Le dessin animé comprend des passages où deux personnages féminins sont mis en scène échangeant des baisers. Les pays ayant interdit sa diffusion ont indiqué avoir contacté Disney afin de supprimer ces scènes de « baiser lesbien » pour leur public ou de produire une deuxième version, mais le géant américain a refusé leur demande.

Selon l’un des producteurs du film, la Chine aurait formulé cette même demande afin que certaines scènes soient retirées mais Disney a rejeté la demande.

Les Émirats arabes unis ont annoncé que l’interdiction de diffusion du dessin animé s’explique par une infraction aux normes de contenus médiatique en vigueur dans le pays, et indique notamment que le contenu du film est inapproprié pour la classification d’âge qu’il vise.

De son côté, le régulateur des médias en Indonésie a annoncé que « le distributeur du film Disney a rejeté l’option de sortir deux version du film sous un système de double classement qui aurait permis à un public plus jeune de voir » le dessin animé.

« Le film est le premier dessin animé commercial pour enfants à présenter des images manifestement homosexuelles », a déclaré l’agence indonésienne, ajoutant que le film contient « des images d’un personnage principal et de son partenaire dans la fondation d’une famille, et ils traversent différentes étapes de leur vie ».

Le Centre cinématographique marocain (CCM) ne s’est pas prononcé sur Buzz l’éclair, mais a annoncé samedi une interdiction inédite de diffusion d’un film britannique au Maroc. Le film en question, a fait grand débat dans plusieurs pays, et présente une théorie chiite sur le prophète Mohammed ainsi que sa famille.

Interdit dans des pays arabes, le dessin animé Buzz l’éclair au cinéma dès dimanche au Maroc Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page