Le Conseil supérieur des oulémas dénonce le film « La Dame du paradis »

Dans un communiqué diffusé ce samedi, le Conseil supérieur des oulémas, présidé par le Roi Mohammed VI, a exprimé sa ferme condamnation du contenu d’un film récemment produit intitulé « La Dame du Paradis » (« The Lady of heaven »).

Ce film est critiqué pour « atteintes aux sentiments des Musulmans. « Le Conseil supérieur des oulémas, qui est honoré par la présidence du Commandeur des Croyants, Sa Majesté le Roi Mohammed VI, petit-fils du Prophète, exprime sa ferme condamnation du contenu de cette sinistre production, et son rejet catégorique de la falsification flagrante des faits établis de l’histoire islamique. Cette falsification qui offense l’islam et les Musulmans et qui est rejetée par tous les peuples« , indique le communiqué.

Le film dont le scénario est écrit par le prédicateur chiite controversé établi au Royaume-Uni, Yasser Al Habib, et réalisé par Eli King est sorti vendredi en salles au Royaume-Uni, il se présente comme le premier à aborder l’histoire de Fatima Zahra, fille du saint prophète Muhammad d’un point de vue chiite. La diffusion du film a suscité une vive polémique au Royaume-Uni, des centaines de musulmans sunnites ayant dénoncé le film pour l’image irrespectueuse qu’il donne à des figures de l’Islam.

Selon le journal The Guardian, des Musulmans ont aussi manifesté devant des salles de Cineworld dans plusieurs villes, jugeant le film « blasphématoire ». Par ailleurs, la chaîne britannique Cineworld a indiqué mardi avoir déprogrammé le film au Royaume-Uni, après des manifestations.

« En raison de récents incidents liés aux projections de « The Lady of Heaven », nous avons décidé d’annuler les projections à venir du film à l’échelle du pays pour assurer la sécurité de nos équipes et clients« , a indiqué un porte-parole du groupe.

Le Conseil supérieur des oulémas dénonce le film « La Dame du paradis » Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page