CNTSH : Le stock national de sang couvre 4 à 5 jours seulement

La pénurie de sang se fait de plus en plus ressentir au niveau national. À l’approche des vacances d’été, le Centre national de Transfusion Sanguine et d’hématologie de Rabat (CNTSH) cherche à intensifier les campagnes de sensibilisation sur l’importance du don de sang afin de maintenir un réserve stable de poches de sang, a indiqué Dr Najia Elamraoui, directrice du CNTSH. 

Les centres de transfusion sanguine disposent actuellement d’un stock de poches couvrant 4 à 5 jours, a confié à la presse Dr. Najia Elamraoui, qui estime que ce nombre « ne signifie pas que nous sommes dans une situation critique ou que le stock de cette substance est insuffisant ».

« Nous cherchons plutôt à tirer la sonnette d’alarme à l’approche des vacances d’été, qui sont également considérées comme l’une des périodes critiques aux niveaux national et mondial », a-t-elle dit.

En effet, pendant les vacances d’été (juin, juillet et août), en plus du mois de septembre, qui coïncide avec la rentrée scolaire, « les gens sont occupés par les vacances et les voyages, et oublient qu’il y a des patients qui ont quotidiennement besoin de sang« , note la responsable, c’est pourquoi, relève-t-elle, « nous nous efforçons d’anticiper les choses afin de maintenir la stabilité de l’approvisionnement en sang et de ne pas provoquer de pénurie, en nous appuyant sur un travail intensif de sensibilisation« .

Dans ce sens, Dr Najia Elamraoui a appelé tous les partenaires, les institutions publiques et privées et la société civile à coordonner avec les responsables des centres de transfusion sanguine dans le but d’organiser des campagnes de dons pour les quatre prochains mois, soulignant également le rôle des médias en tant qu’acteur essentiel qui contribue à la diffusion de la culture du don de sang et à la vulgarisation des appels au don, notamment « pendant la période critique que nous approchons« .

Concernant les résultats des campagnes de sensibilisation qui ont été récemment organisées, la directrice du CNTSH a expliqué que la campagne qui a été lancée en février 2022 avec l’objectif d’atteindre 1.000 poches par jour afin de disposer d’un stock de réserve sûr et suffisant pour une semaine ( 5.000 sacs), « a permis d’augmenter le nombre de donneurs à hauteur de 60 % en mars par rapport à janvier« .

Quant à la campagne organisée pendant le mois du Ramadan, en partenariat avec la Fondation Mohammed VI des Préposés Religieux, le ministère des Habous et des Affaires Islamiques ainsi que le Conseil Supérieur des Oulémas, la responsable a souligné qu’elle a pu récolter 25.000 dons de son, contre 14.000 dons pendant le Ramadan 2021. Elle a à cet égard exprimé sa satisfaction quant à ce chiffre qui est le fruit d’une coopération entre les différents partenaires et la société civile, qu’il s’agisse d’associations spécialisées dans le domaine du don de sang ou d’autres organisations.

CNTSH : Le stock national de sang couvre 4 à 5 jours seulement Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page