Cybercriminalité de Jorf El Melha : La DGSN assure et rassure

La DGSN de Kénitra a eu vite fait de réagir et avec efficacité à une vidéo «  compound  » ( composé de plusieurs appareils et caméras associés et d’histoires montées) publiée récemment sur les pages de réseaux sociaux et qui a défrayé les chroniques ces derniers temps à Jorf El Melha.

En effet, cette dernière dévoile un enregistrement de caméras de surveillance qui montre deux personnes infligeant de manière violente, de graves pertes ou dégâts matériels sur la pare-brise d’une automobile à Jorf El Melha. La vidéo montée de toutes pièces documente également, dans une autre partie, une personne portant des ecchymoses sur le visage qui semble-t-il aurait été cambriolée ou victime d’un vol avec agressivité.

Aussi et afin d’éclairer l’opinion publique et de réfuter les propos alimentant le vox populi d’un soi-disant chaos sécuritaire à Jorf El Melha, les service de sécurité de Kénitra confirment que les recherches et enquêtes qui obéissaient à des injonctions du Parquet et menées par les autorités de Kénitra démontrent que ce sont deux affaires différentes et indépendantes l’une de l’autre. Toutes deux ont été récemment traitées par les éléments de la police du commissariat régional de la sûreté de Jorf El Melha.

Il a été constaté que la personne qui figure sur la bande de référence avait déposé une plainte concernant « une atteinte au domicile d’autrui et les violences liées à un vol du 28 mai ». Les investigations menées par la brigade locale de la police judiciaire de Jorf El Melha sous la supervision du parquet compétent, afin d’élucider toutes les circonstances de cette affaire et d’identifier les mobiles de ces actes criminels, ont par la suite permis l’Interpellation immédiate d’un suspect âgé de 21 ans qui a été placé en garde à vue et déféré devant la Justice le 1er juin dernier.

De même qu’il a été noté que la vidéo liée aux images de dégâts matérielles infligées sur une automobile datent du 30 mai dernier. L’identité des trois suspects impliqués dans la commission de ces actes criminels a vite été définie, ce qui a permis leurs arrestations. Ces individus étaient dans un état avancé d’ivresse et ont été appréhendés peu après avoir commis leurs méfaits qui relèvent de la criminalité sur les biens d’autrui.

Par ailleurs, tout en donnant des éclaircissements sur ces affaires peu scrupuleuses, les autorités de la police de Kénitra, n’ont pas manqué de réfuter catégoriquement les allégations d’insécurité et de négligence imputées avec malveillance aux éléments de la police du commissariat régional de sûreté et de la police judiciaire de Jorf El Melha qui n’ont de cesse de lutter contre les diverses manifestations de la criminalité avec le sérieux et l’efficacité nécessaires de manière à garantir la consolidation d’un sentiment de sécurité et à garantir la sécurité des citoyens et de leurs biens.

Cybercriminalité de Jorf El Melha : La DGSN assure et rassure Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page