L’Allemagne restitue à la France dix ouvrages de Voltaire volés pendant l’occupation

L’Allemagne a restitué à la France dix livres du philosophe Voltaire qui avaient été spoliés lors de la Seconde Guerre mondiale.

Selon le ministère de la Culture, la Bibliothèque centrale du Land de Berlin (ZLB) avait identifié dix volumes issus des « Œuvres complètes » de Voltaire « volés sous l’occupation par les forces allemandes ».

Un communiqué du ministère précise que les recherches de provenance menées dans les collections de la ZLB ont permis l’identification de dix ouvrages issus des œuvres complètes de Voltaire qui étaient conservés au ministère des Finances au XIXe siècle et ont été volés sous l’occupation par les forces allemandes.

Ces livres sont issus des fonds de la Zentral und Landesbibliothek Berlin qui conserve encore des milliers de livres spoliés par l’Allemagne nazie, qu’elle cherche à restituer à leurs légitimes propriétaires par un intense travail de recherche.

Menées depuis plusieurs années, ces investigations ont déjà permis de nombreuses restitutions à des particuliers ou des institutions, en France et dans d’autres pays européens.

Ils ont été édités entre 1820 et 1823 par le libraire Jean-Frédéric-Alexandre Lequien, faisant partie d’un ensemble de ces « Œuvres complètes » qui compte 70 volumes.

La restitution a eu lieu le 23 mai à l’ambassade de France à Berlin. Les livres sont destinés au Service des archives économiques et financières (SAEF) du ministère des Finances.

Cette restitution s’inscrit dans une démarche plus générale de réparation des spoliations de biens culturels intervenues pendant la période nazie.

L’Allemagne restitue à la France dix ouvrages de Voltaire volés pendant l’occupation Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page