Victoire judiciaire pour Johnny Depp face à son ex-épouse Amber Heard

L’acteur Johnny Depp a remporté mercredi une retentissante victoire judiciaire face à Amber Heard devant un tribunal américain, même si les jurés ont conclu que les ex-époux s’étaient mutuellement diffamés par voie de presse, à l’issue d’un âpre procès qui a dévoilé la vie privée peu reluisante de deux célébrités d’Hollywood.

Au terme de quelque 13 heures de délibérations, les sept jurés du tribunal de Fairfax, près de Washington, ont jugé que le titre et deux passages d’une tribune, publiés en 2018 par Amber Heard dans le Washington Post, contenaient des propos diffamatoires à l’égard de la star de « Pirate des Caraïbes » et lui ont octroyé 15 millions de dollars de dommages-intérêts.

En clair, ces cinq hommes et deux femmes ont estimé de façon unanime qu’Amber Heard avait émis des fausses déclarations en se décrivant comme victime de violences conjugales, et qu’elle avait agi « avec une intention malveillante », même si elle ne nommait pas son ex-époux dans ce texte.

L’actrice de 36 ans, présente au tribunal, a accueilli le verdict la mine grave, semblant accuser le coup.

Absent mercredi de la salle d’audience, Johnny Depp, 58 ans, a lui réagi sous la forme d’un message publié sur Instagram. « Le jury m’a rendu à la vie », s’est-il félicité. « Le meilleur est encore à venir et un nouveau chapitre s’est enfin ouvert », a-t-il ajouté.

Il avait assuré n’avoir jamais levé la main sur une femme lors du procès, qui a duré six semaines et offert une plongée sans concession dans l’intimité des deux vedettes d’Hollywood.

Estimant que la tribune publiée avait ruiné sa réputation et sa carrière, Johnny Depp réclamait 50 millions de dollars en compensation.

Amber Heard, apparue notamment dans « Justice League » et « Aquaman », avait contre-attaqué et demandait le double, estimant que trois déclarations d’un ex-avocat de Johnny Depp au quotidien Daily Mail en 2020 étaient à leur tour diffamatoires.

Le jury n’a répondu par l’affirmative que pour l’une d’entre elles, et attribué deux millions de dollars de compensation à l’actrice.

« Déception »

Amber Heard a confié sa « déception inexprimable ». « Je suis dévastée par le fait que la montagne de preuves n’ait pas été suffisante pour faire face au pouvoir, à l’influence et à l’ascendant bien plus importants de mon ex-mari », a-t-elle écrit dans son communiqué.

« Je suis encore plus déçue par ce que ce verdict signifie pour les autres femmes. C’est un revers. Cela remet en cause l’idée que la violence envers les femmes doit être prise au sérieux », a-t-elle dit.

Johnny Depp se trouvait lui en tournée au Royaume-Uni, où il a participé à plusieurs concerts du chanteur britannique Jeff Beck.

Devant le tribunal, quelques dizaines de personnes ont exulté à l’annonce du verdict. Derrière un ruban de sécurité, certains spectateurs portaient des pancartes en soutien à l’acteur américain, un homme était déguisé en Jack Sparrow, le personnage qu’il incarne dans « Pirate des Caraïbes ».

Dans son communiqué, Johnny Depp a salué « le déferlement d’amour » exprimé par les centaines de fans qui se sont massés chaque jour dans la salle d’audience et aux entrées du tribunal pour le soutenir.

Le procès, diffusé en direct à la télévision, a donné lieu à un déballage de la vie privée du couple, devant des millions de téléspectateurs dans le monde.

Des dizaines d’heures de témoignages et d’enregistrements audio ou vidéo ont révélé des détails de leur relation amoureuse émaillée de disputes, très éloignée du glamour d’Hollywood, entre 2011 et 2016.

Campagne de dénigrement

La comédienne a raconté que Johnny Depp devenait un « monstre » sous l’emprise d’un cocktail explosif de drogues et d’alcool et refusait de suivre une cure de désintoxication.

Il l’aurait violée à l’aide d’une bouteille d’alcool un mois après leur mariage, en mars 2015, en Australie où l’acteur tournait l’épisode 5 des « Pirates ».

Ce jour-là, Johnny Depp a eu l’extrémité d’un doigt sectionnée et a été hospitalisé. Il affirme que c’est à cause de l’éclat d’une bouteille lancée par Amber Heard. Elle assure qu’il s’est blessé tout seul.

Après une autre dispute en mai 2016, au cours de laquelle Johnny Depp lui aurait lancé un téléphone au visage, elle avait demandé le divorce pour violences conjugales.

Depuis, elle dit être devenue la cible d’une campagne de dénigrement sur les réseaux sociaux qui a anéanti sa carrière.

L’acteur a quant à lui dénoncé des accusations « ahurissantes » et assuré que c’était au contraire son épouse qui était violente.

Ce procès, devant une chambre civile, sonne comme une revanche pour Johnny Depp, qui avait été débouté de sa plainte en diffamation à Londres en 2020 contre le tabloïd The Sun, qui l’avait qualifié de « mari violent ».

Les deux acteurs affirment chacun avoir perdu entre 40 et 50 millions de dollars de cachets depuis la parution de la tribune.

Victoire judiciaire pour Johnny Depp face à son ex-épouse Amber Heard Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page