Halilhodzic: Le match face aux Etats-Unis « un vrai test » avant le Mondial

Le sélectionneur du Maroc, Vahid Halilhodzic, a affirmé que le match amical des Lions de l’Atlas, prévu jeudi 2 juin, face aux États-Unis, est un « vrai test » en vue de préparer les prochaines échéances, en particulier le Mondial au Qatar.

Lors d’une conférence de presse, mercredi à Cincinnati, Coach Wahid a indiqué que « ce match va nous permettre de nous préparer à affronter le Canada. Les deux équipes ont la même approche footballistique. Ce n’est pas pour rien qu’ils (ndlr: les USA) sont quinzième dans le classement FIFA, ce sera pour nous un vrai test ».

Tout en se félicitant de la « bonne ambiance et de l’état d’esprit » qui règne au sein de l’équipe, le technicien bosniaque a évoqué les difficultés pour convoquer les joueurs pour des matchs internationaux après une longue saison.

« ll y a de grosses difficultés, étant donné que les joueurs n’auront qu’une semaine de repos avant la compétition. J’ai dit aux joueurs que c’était leur aventure, et c’est à eux de se préparer pour être physiquement au top », a-t-il dit, ajoutant: « Il y a beaucoup d’incertitudes, notamment à cause des blessures. Mais je compte privilégier les joueurs qui ont le plus de temps de jeu et de compétition pour la liste de la Coupe du Monde ».

Abondant dans le même sens, le capitaine des Lions de l’Atlas, Roman Saïss, a déclaré que « l’ambiance est bonne forcément, même si on sait que la période de matchs internationaux en fin de saison est toujours un peu compliquée parce qu’il y a eu beaucoup de matchs, beaucoup de fatigue, mentale aussi, et de blessures ».

S’agissant de l’enjeu du match face à Team USA, il a indiqué que c’est une rencontre pour « se préparer à la Coupe du monde, c’est une source de motivation ». Interrogé sur l’historique des rencontres entre le Maroc face aux Etats-Unis, – trois victoires pour l’équipe nationale en autant de rencontres amicales-, le coach du Maroc a fait remarquer que le football américain a « tellement progressé ».

« S’ils sont aujourd’hui quinzièmes, moi je comprends, parce que la plupart des joueurs américains évoluent dans les plus grands clubs d’Europe », a-t-il relevé, soulignant qu’il s’agit d’une « équipe avec énormément de qualités individuelles et collectives, avec l’application du football moderne, un volume de déplacement énorme, tout le monde court beaucoup. Ils ont beaucoup de qualités physiques, ce sera vraiment un test énorme pour nous ».

« Pour moi, la Coupe du monde commence dès demain. Un mondial ça se prépare six mois au minimum », a insisté Vahid, avant de noter qu’au Mondial, « on n’est pas favoris, on est tombé dans un groupe très difficile, mais on va chercher l’exploit ».

Tant le coach national que le capitaine de l’équipe ont tenu, par ailleurs, à féliciter le WAC et la Renaissance de Berkane pour leurs sacres au niveau continental.

« Je pense que ça été une très belle année pour le football marocain, avec deux titres continentaux, en plus de notre qualification à la Coupe du monde. C’est des choses qui sont importantes pour le foot marocain. Mais il faut se dire que c’est juste une étape et qu’il faut continuer à travailler et garder cette culture de vouloir gagner chaque année un trophée », a dit Roman Saïss.

A noter que cinq internationaux marocains manqueront cette rencontre. Il s’agit de Noussair Mazraoui, l’arrière latéral droit du Bayern Munich, en raison d’une blessure, Achraf Hakimi absent pour un « congé spécial », Zakaria Abou Khlal engagé en play-offs de la Ligue Europa avec son club de l’AZ Alkmaar, Jawad El Yamiq, qui lui reste une rencontre de Liga 2 à disputer te cruciale pour son équipe, alors que Yahya Attiat Allah, n’a pas fait le déplacement en raison de la finale de la Ligue des Champions Afrique, disputée et remportée lundi par son club, le Wydad Casablanca.

Halilhodzic: Le match face aux Etats-Unis « un vrai test » avant le Mondial Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page