Benmoussa: L’intérêt des élèves est au cœur de la redynamisation du système éducatif marocain

La redynamisation du système éducatif marocain se fait en plaçant les élèves au cœur du modèle, en leur offrant une éducation de qualité et en leur permettant de développer leurs compétences et de s’épanouir, a affirmé, mardi à Londres, le ministre de l’Éducation nationale, du préscolaire et des sports, Chakib Benmoussa.

Dans son allocution au Forum mondial de l’éducation, qui se poursuit jusqu’au 25 mai dans la capitale britannique, Chakib Benmoussa a relevé que le Maroc place l’humain au centre de son approche, comme il l’a fait lors de l’élaboration de son nouveau modèle de développement.

Ainsi, à l’horizon 2035, le Royaume œuvre au développement d’une économie prospère et inclusive, en créant des emplois de qualité pour tous et en renforçant la justice sociale, a indiqué le ministre, ajoutant le Maroc compte le faire de manière durable, en préservant ses ressources naturelles et en développant les capacités de ses citoyens, via la recherche et l’innovation.

Ainsi, la redynamisation du système éducatif se fait en plaçant l’école publique au cœur d’un projet de société, avec trois objectifs stratégiques visant à assurer l’équité et l’égalité des chances, a-t-il détaillé.

Le premier objectif concerne la scolarisation obligatoire, avec le devoir pour l’école d’accompagner les élèves à besoins spécifiques, a-t-il précisé, notant que le second est relatif à la qualité de l’apprentissage, l’école devant s’assurer que tous les élèves acquièrent les compétences nécessaires pour réussir dans un cadre universitaire et professionnel.

Enfin, le troisième objectif couvre l’épanouissement des élèves qui doivent acquérir à l’école les valeurs de citoyenneté, de confiance en soi, de tolérance et de paix, a détaillé Chakib Benmoussa.

Pour ce faire, le ministère a mis en place une feuille de route couvrant le mandat du gouvernement jusqu’en 2026, avec un focus sur l’élève et son parcours dans le système éducatif, sur l’enseignant, sa formation et les moyens de développer ses pratiques pédagogiques, et sur l’école qui offre un environnement sûr, propice à l’épanouissement, a-t-il conclu.

Le Maroc participe au Forum mondial de l’éducation avec une délégation conduite par Chakib Benmoussa et composée de membres de son ministère et de celui de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation.

Le programme de cette édition vise à renseigner sur la planification et le développement de l’éducation pour soutenir la résilience individuelle et collective et le progrès économique. Il ambitionne également d’ouvrir la voie aux contributions de l’éducation pour l’édification d’un avenir meilleur.

Benmoussa: L’intérêt des élèves est au cœur de la redynamisation du système éducatif marocain Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page