Législatives en France: Ahmed Eddarraz maintient sa candidature à la 9è circo

Les élections législatives en France sont prévues pour les dimanches 12 et 19 juin 2022. Après plusieurs rebondissements autour du candidat de la 9e circonscription des Français de l’étranger (Maghreb et Afrique de l’Ouest), c’est finalement Elisabeth Moreno, ministre déléguée chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes, qui a été investie. Un parachutage, estime Ahmed Eddarraz, qui affirme maintenir sa candidature.

« Après une nuit de réflexion et de nombreuses consultations, je décide de maintenir ma candidature aux élections législatives dans la 9e circonscription des Français de l’étranger », écrit-il dans un communiqué adressé à la presse..

Tout en rappelant l’investiture d’Elisabeth Moreno (La République en marche -LREM- de Macron) et la condamnation judiciaire du candidat sortant (également LREM), M’jid El Guerrab à 1 an de prison ferme et 2 ans d’inéligibilité pour « violences volontaires » sur le responsable socialiste Boris Faure en 2017, cet ancien proche collaborateur du couple présidentiel français, affirme ne pas vouloir « diviser ».

« Loin de moi le désir d’ajouter de la division à la division. Mais le parachutage d’Elisabeth Moreno ne doit pas occulter le fait que je suis le candidat du rassemblement entre les progressistes et les humanistes,
au-delà des chapelles partisanes. L’identité de mon suppléant, Daniel Houres, figure des LR depuis 20 ans au Maroc, en est une preuve », assure-t-il.

Ahmed Eddarraz estime être le candidat tout indiqué: « J’ai su écouter nos concitoyens du Maghreb et de l’Afrique de l’Ouest et cristalliser leurs attentes dans les domaines de l’éducation, de la santé, de l’économie et du vivre ensemble ».

Et rappelle aussi son parcours: « Je suis aussi le candidat naturel. Au-delà de mon histoire personnelle, inscrite dès mon plus jeune âge entre les deux rives de la Méditerranée, je suis aussi membre fondateur de LREM, depuis 2016. J’ai tissé une relation de confiance et d’estime avec Emmanuel Macron. Et ce lien privilégié avec le Président de la République, ainsi que de nombreux décideurs politiques à la tête des pays de la circonscription, sera une force et une chance au moment de trouver des solutions aux problèmes de nos concitoyens ».

Pour conclure: « Il n’y a pas des Français de 1ère division et des Français de 2nde division. Les premiers vivraient en métropole quand les seconds seraient installés à l’étranger. Il y a simplement des Français à part entière ».

A noter que Ahmed Eddarraz avait déjà fait parler de lui quand il avait fortement dénoncer l’investiture (qui ne s’est finalement pas faite) de la Franco-marocaine Zineb El Rhazoui (LREM) pour cette même 9è circo. « Les Français établis sur cette circonscription méritent mieux que d’être considérés, par les ambitieux, comme un marchepied », n’avait-il pas hésité à lancer.

Législatives en France: Ahmed Eddarraz maintient sa candidature à la 9è circo Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page