CDG: Premier webinaire 2022 autour de la problématique de la gestion de l’eau

L’Institut CDG organise, mercredi 18 mai, son premier webinaire 2022 sous le thème : « La mobilisation des eaux non conventionnelles au cœur du dispositif national de sécurité hydrique ».

Le Maroc a enregistré des acquis indéniables dans sa politique de gestion du secteur de l’eau, particulièrement en matière de mobilisation des eaux superficielles par les grands barrages, d’irrigation et d’alimentation en eau potable généralisée en milieu urbain et quasi-généralisée en milieu rural.

Aujourd’hui, la demande en eau au Maroc est supérieure à la quantité disponible en ressources annuelles renouvelables d’eau douce, évaluée à 22 milliards de m3, représentant moins de 650 m3 /habitant/an contre 2500 m3 en 1960.

Les projections à 2030 déclinent à moins de 500 m3, d’où la nécessité d’agir en urgence pour assurer la sécurité hydrique du Maroc Pour satisfaire cette demande accrue en eau et à la faveur du Plan National de l’Eau (2020-2050), le Maroc a accéléré le recours massif aux ressources hydriques non conventionnelles, notamment à travers le dessalement de l’eau de mer pour les zones côtières dépourvues ou enregistrant un déficit en ressources en eaux conventionnelles et la réutilisation des eaux usées épurées.

Également, dans ses conclusions, la Commission spéciale sur le modèle de développement a appelé à une réforme du secteur de l’eau, notamment, sur les questions de gouvernance et de financement du secteur.

En tant que ressource de plus en plus rare et partagée, l’eau offre des avantages moindres à tous si chaque utilisateur n’agit que dans son propre intérêt.

S’attaquer aux problèmes de gestion de l’eau graves d’aujourd’hui, y compris l’effet du changement climatique avec des épisodes de sécheresses répétées et d’inondations dévastatrices, la surexploitation des eaux souterraines, la pollution de l’eau et le besoin croissant en infrastructures performantes, nécessitera des réponses innovantes, coordonnées et collectives.

C’est dans cet esprit que ce webinaire permettra des échanges riches et instructifs autour de recommandations de pistes d’actions à initier, à poursuivre, à amplifier autour des questions : technologiques, pour le développement des eaux non conventionnelles, écologiques, pour une appréciation de l’impact environnemental du recours à ces eaux, financières, pour faire face aux lourds investissements nécessaires, organisation institutionnelle, pour garantir une véritable gestion intégrée du secteur.

DR

CDG: Premier webinaire 2022 autour de la problématique de la gestion de l’eau Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page