Finale LdC au Maroc : Al-Ahly veut boycotter la finale et menace la CAF

Al-Ahly n’a toujours pas digéré le choix de la Confédération Africaine de Football (CAF) de la ville marocaine, Casablanca, pour abriter la finale de la Ligue des Champions, et compte bien se faire entendre.

Après avoir adressé une lettre à la CAF et saisit le Tribunal Arbitral du Sport (TAS), Al-Ahly menace cette fois-ci de boycotter la finale si elle se passe au Maroc comme prévu.

On connaît désormais les finalistes de la Ligue des Champions CAF. Il s’agit du Wydad de Casablanca et Al Ahly d’Égypte. Les deux géants maghrébins s’affronteront le 30 mai 2022 au stade Mohammed V de Casablanca.

Al Ahly recherche un 11e sacre de LDC CAF, son 3e d’affilée. Le Wydad est en quête de son 3e titre de C1 africaine, après la dernière en 2017. C’était sur un score de 1-1 au Caire et de 1-0 à Casablanca contre cette équipe des champions en titre.

Cependant, tout ne pourrait pas se passer comme prévu, compte tenu de la réponse cinglante du club cairote, après la confirmation de la CAF de la tenue de la finale au Maroc.

Dans un communiqué publié ce dimanche 15 mai, le club égyptien menace de boycotter la finale. « Al Ahly est fier de sa relation avec tous les clubs du Royaume du Maroc et leurs supporters amoureux du football, qui ne sont pas une partie du conflit. La position actuelle d’Al Ahly concerne la Confédération africaine de football, qui n’a pas respecté le concept de neutralité au moment de désigner le stade de cette rencontre. Une décision tardive qui ne respecte ni les statuts de la Fifa, ni la charte olympique », explique le géant égyptien dans son communiqué.
Il ajoute: « Jouer la finale de la Ligue des Champions africaine dans n’importe quel stade en Afrique. (…) Le club qui n’a toujours pas reçu de correspondance de la part de la CAF concernant le stade (de la finale), s’accroche à son droit légitime et demande un minimum d’équité entre les deux équipes adversaires en finale ». Le club de Badr Banoun attend désormais une réponse de la part du TAS afin que le match soit reporté.

Finale LdC au Maroc : Al-Ahly veut boycotter la finale et menace la CAF Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page