Liban: faible affluence aux premières législatives depuis le début de la crise

La participation était faible dimanche aux premières élections législatives organisées au Liban depuis le soulèvement populaire déclenché en octobre 2019 pour exiger le départ d’une classe politique tenue pour responsable de la pire crise socio-économique dans laquelle est englué le pays.

Le scrutin devrait maintenir le statu quo en faveur des forces politiques traditionnelles, mais selon les résultats préliminaires qui ont filtré en soirée, des candidats indépendants ont effectué des percées dans plusieurs régions, notamment dans le Sud du Liban, bastion du puissant mouvement chiite Hezbollah.

Le ministère libanais de l’Intérieur a annoncé une participation de 41% après la fermeture des bureaux de vote à 19H00 (16H00 GMT), alors que quelque 3,9 millions d’électeurs étaient appelés à voter pour renouveler les 128 membres du Parlement.

Le décompte des voix était toujours en cours dans la nuit, et les résultats définitifs sont attendus lundi.

Liban: faible affluence aux premières législatives depuis le début de la crise Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page