VTT: Skoda Titan Desert Morocco a repris les pistes et des couleurs

La Skoda Titan Desert Maroc est de retour sur les pistes du sud marocain après l’ouverture des frontières et deux ans d’absence. Cette compétition a vu dans son édition 2022 les victoires du Suisse Konny Loser dans la catégorie masculine, qui pour la circonstance porte mal son nom, devant le Catalan Francisco Herrero et Julien Zubero. Dans la catégorie féminine c’est Anna Ramirez, qui l’a emportée devant Vera Loser et Ramona Gabriel.

Bien plus qu’une course de VTT, ce sont 6 jours de défis constants à chaque jour un camp itinérant unique cœur de la course dans des endroits incroyables avec tout le confort nécessaire du moins essentiel dans des «villes nomades». La Skoda Titan Desert Maroc pousse les concurrents au de-là d’eux même. Cette édition 2022 qui s’est achevée hier vendredi avait débuté dimanche avec Merzouga/Merzouga (119 km) une étape en boucle à l’ouest de l’Erg Chebbi  au départ rapide avec une deuxième partie plus sinueuse des ravins et des pistes secondaires jusqu’aux plaines dégagées.

Puis Merzouga – KSAR Jdid, lundi  102 km et 964 mètres d’altitude, une authentique étape désertique, avec des pistes rapides, sablonneuses et d’autres plus caillouteuses. Mardi les compétiteurs ont effectué les 125 kilomètres à une altitude de 1442 mètres de la plus longue étape de cette édition, Ksar Jdid Fezzou en défiant une variété de terrains et deux grandes ascensions composées de sections rapides, de dunes, d’ascensions techniques et de pistes hors route. Mercredi ils ont eu à combattre la rigueur de l’étape Fezzou-Erg Chebbi avec ses 116 kilomètres et ses 958 mètres d’altitude à travers de larges plaines au départ et une deuxième partie de petits ravins et une traversée d’un grand chott  (lac salé).

Puis jeudi les concurrents se sont tapés 105 kilomètres et une altitude de 879 mètres de l’étape en boucle Erg Chebbi-Erg Chebbi, passant dans des dunes et un premier secteur de navigation avec quelques passages peu repérables. La deuxième partie traverse une zone caillouteuse avec des montées et des descentes raides, menant à l’arrivée à des pistes en bon état. Erg Chebbi-Maadi  78 kilomètres et une altitude de 730 mètres fut la fin de cette Skoda Titan Desert Morocco 2022 avec d’abord des pistes larges et sablonneuses, puis un terrain changeant devenant caillouteux avec des montées constantes et une dernière partie comprenant une descente courte mais technique, avant de rouler le long d’une grande piste qui emmène à la ligne d’arrivée, pour faire des rescapés des Titans.

Le Maroc en ces contrées en aura surpris plus d’un de par la variété de ses paysages, des imposantes falaises des montagnes de l’Atlas aux plaines désertiques, en passant  par d’incroyables oasis pleines de  végétation. A tomber sûrement amoureux pour les amoureux du VTT qui se devaient d’avoir une psychologie et une capacité mentale et physique à surmonter les pires situations.

VTT: Skoda Titan Desert Morocco a repris les pistes et des couleurs Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page