Les Rencontres du Digital by PortNet: La digitalisation pour mieux appréhender l’avenir de l’Afrique 

La 2ème édition des Rencontres du Digital by PortNet, s’est tenue ce vendredi 13 mai, à l’initiative de PORTNET S.A, en partenariat avec l’Agence National des Ports et l’Agence de Développement du Digital (ADD), autour de la thématique « La digitalisation pour une Afrique connectée et intégrée ».

La digitalisation, perçue d’abord comme un outil de facilitation du commerce extérieur, devient aujourd’hui un véritable levier de développement des nations. Les pays africains ont besoin d’en profiter.
Pour relever ce défi, la technologie est nécessaire pour conduire la transformation numérique des pays africains.

Intervenant à l’ouverture de ces travaux, le DG de PortNet, Youssef Ahouzi, a estimé que « grâce à la digitalisation et les immenses opportunités et solutions qui se présentent avec elle, nous pourrons construire des plateformes pour échanger, entreprendre et innover dans une Afrique qui regorge de potentiel et d’opportunités pour bâtir un futur meilleur pour les générations à venir ».

Mettant en avant le contexte actuel, le président du Guichet Unique National de facilitation des procédures du commerce extérieur, a soutenu que la rencontre « revêt un caractère tout particulier puisqu’elle intervient dans un contexte spécifique post covid où on assiste à une reprise progressive des activités économiques et la continuité des échanges commerciaux tant au niveau continental qu’international ».

Par ailleurs, étant donné que la numérisation est désormais le véritable moyen de se conformer aux normes internationales lorsqu’il s’agit de faciliter les échanges transfrontaliers et de permettre une croissance et un développement économiques inclusifs et durables.

De son côté, Tarik Maouni, intervenant au nom de Nadia Laraki, Présidente de l’agence Nationale des Ports a souligné que le Maroc est au coeur de cette dynamique.

« S’agissant de simplification des formalités et des procédures et d’accélération de la transformation digitale africaine, le Maroc, à travers son Guichet Unique National PORTNET et en tant que membre fondateur de l’Alliance Africaine pour le Commerce Électronique, est au cœur  de cette dynamique. D’ailleurs mes confrères ici présent aborderons en détails les réalisations et les projets menés à ce jour dans une démarche d’esprit d’équipe et de collaboration inclusives entre pays africains », a-t-il dit.

Sidi Mohammed Driss Melyani, directeur général de l’ADD, a pour sa part relevé que la transformation digitale est une exigence qui s’impose à tous sur notre cher continent, car, tout retard pris sur ce plan signerait le décrochage durable de notre Continent par rapport à l’entrée dans l’ère de la révolution numérique qui apparaît comme irréversible et que la pandémie de la Covid-19 a contribué à accélérer.

« C’est pourquoi, aujourd’hui, a-t-il fait noter, nous sommes appelés tous à doubler d’effort pour collaborer et innover ensemble pour répondre aux aspirations et objectifs de croissance inclusive et le développement ». durable du continent

La parole a été ensuite donnée aux différents spécialistes représentant des institutions marocaines et d’autres intervenants venus de pays africains pour participer à l’événement.

Les Rencontres du Digital by PortNet: La digitalisation pour mieux appréhender l’avenir de l’Afrique  Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page