Législatives partielles: L’UC remporte le siège de la circonscription de la province de Sidi Bennour

Le Parti de l’Union constitutionnelle (UC), a remporté jeudi 12 mai 2022 les législatives partielles concernant le siège électorale de la circonscription de Sidi Bennour, annulée par décision des sages le 1er février dernier.

Le candidat de l’UC, président de la commune rurale d’Oulad Amrane, Abdelkrim Amine, est arrivé en tête des suffrages avec 20.781 voix, suivi de Mohamed Naji du PI (12.869) et de Mustapha Battach de l’USFP (1821), ont indiqué les autorités locales.

Sur les 235.420 inscrits sur les listes électorales, 35.471 ont voté lors de ces échéances partielles, précisent les sources, notant que le faible taux de participation a été relevé notamment dans les bureaux de vote de la ville de Sidi Bennour.

Un total de 61 bureaux de vote ont été aménagés au niveau de la province, où l’opération électorale s’est déroulée dans des conditions normales marquées par la bonne organisation et ce, grâce à la mobilisation des autorités provinciales, qui ont veillé au respect des mesures préventives visant à enrayer la propagation du nouveau coronavirus.

Suite à ces résultats, le parti de la balance, qui a entamé la législature avec 81 députés, faisant de cette formation la troisième en termes de sièges derrière le RNI et le PAM, a perdu un siège au parlement, mais sans incidence sur le classement.

A rappeler que la Cour constitutionnelle avait annulé l’élection de Mohamed Naji, député du Parti de l’Istiqlal (PI) à la Chambre des représentants, lors des législatives du 8 septembre 2021, pour double appartenance politique.

Législatives partielles: L’UC remporte le siège de la circonscription de la province de Sidi Bennour Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page