EAU-Décès de cheikh Khalifa: Les leaders mondiaux lui rendent hommage

Le décès du président des Emirats arabes unis, cheikh Khalifa ben Zayed Al-Nahyane, a provoqué une vague de réactions d’afflictions et de généré plusieurs messages de condoléances de la part des principaux pays leaders du monde. Voici les principales réactions.

Cheikh Khalifa a succédé en 2004 à son père, Cheikh Zayed ben Sultan Al-Nahyane, président et père-fondateur des Emirats. Le président émirati avait accompagné ces deux dernières décennies la transformation de son pays et de sa success story.

Il devrait être remplacé dans les prochains jours par son demi-frère, le prince héritier d’Abou Dhabi Mohammed ben Zayed, dit MBZ, qui est déjà le dirigeant de la monarchie des Emirats arabes unis.

Sur Twitter, Mohammed ben Zayed a déclaré que les positions de son frère, « ses réussites, sa sagesse, sa générosité et ses initiatives se trouvent dans tous les coins du pays ».

« Khalifa ben Zayed, mon frère, mon mentor et mon professeur, que Dieu t’accorde sa miséricorde », a-t-il ajouté.

Le pays a décidé de décréter un deuil officiel et les drapeaux ont été mis en berne pour une durée de 40 jours. Les trois prochains jours à compter de vendredi seront non travaillés aux Emirats.

Au Maroc, le Roi Mohammed VI, a réagi à la disparition de Cheikh Khalifa dans un communiqué présentant ses vives condoléances et ses sincères sentiments de compassion, au nom de la famille royale marocaine, du gouvernement et du peuple marocains.

Le souverain affirme avoir appris avec une profonde affliction et une grande émotion la nouvelle du décès et a souligné la « perte cruelle d’un leader arabe, noble et brave, lié au Maroc par des liens solides de fraternité et d’estime ».

Le Roi Mohammed VI a également, eu un appel téléphonique avec Cheikh Mohammed Ben Zayed Al Nahyane, prince héritier d’Abou Dhabi. Un deuil officiel de 3 jours a été décidé, à partir du vendredi 13 mai 2022, avec mise en berne du drapeau national sur les édifices gouvernementaux, les administrations et les lieux publics, ainsi que sur les ambassades et consulats du Maroc à l’étranger.

L’Egypte également a déclaré un état de deuil public pendant 3 jours dans toute la république, de même que le Brésil. En Arabie Saoudite, le Roi Salmane d’Arabie saoudite et son prince héritier Mohammed ben Salmane ont exprimé leur « grande tristesse », dans un communiqué commun et une prière en hommage au président des Emirats arabes unis, a été faite au niveau de la Mecque.

Bahreïn a dit pleurer la disparition de Cheikh Khalifa et a annoncé un deuil et la mise en berne de ses drapeaux. Même chose pour le Liban qui a annoncé le deuil et la mise en berne pendant une période de trois jours des drapeaux, ainsi que la modification des programmes réguliers des stations de radio et de télévision en en accord avec cette douloureuse nouvelle.

La Jordanie a annoncé un deuil de 40 jours et le Roi de Jordanie, a déclaré avoir perdu « un cher frère et leader, qui a consacré sa vie au service de son pays et des nations arabes et islamiques ».

L’Iran, le Soudan, le Pakistan le Qatar et l’Inde ont également présenté leurs condoléances. Dans le monde occidental aussi, les condoléances et les hommages ont été présentés notamment par les Etats-Unis et la Russie. Le président russe Vladimir Poutine a fait part de ses condoléances tandis que le président américain Joe Biden a salué cheikh Khalifa comme un « véritable partenaire et ami des Etats-Unis ».

La France a rendu hommage à « un dirigeant respecté de tous » et salué son profond attachement à la stabilité et à la paix dans la région et dans le monde, a indiqué le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.

« Cheikh Khalifa était un fervent artisan du renforcement du partenariat stratégique franco-émirien. La France salue son engagement continu à faire fructifier les liens de confiance et de coopération qui unissent la France et les Émirats arabes unis », a ajouté le Quai d’Orsay.

Le chef du gouvernement britannique, Boris Johnson a déclaré que Cheikh Khalifa ben Zayed était « un dirigeant sage et respecté qui nous manquera beaucoup. Il a personnellement contribué à stabiliser la région d’une manière dont on se souviendra à jamais. »

EAU-Décès de cheikh Khalifa: Les leaders mondiaux lui rendent hommage Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page