Finale LdC au Maroc : La CAF répond à Al-Ahly

Face au mécontentement d’Al-Ahly d’arbitrer la finale de la Ligue des Champions Afrique au Maroc, la Confédération Africaine de Football reste sur ses positions et a publié un communiqué pour répondre au club cairote.

Le Maroc a obtenu l’autorisation de la Confédération Africaine de Football (CAF) d’accueillir la finale de la Ligue des Champions d’Afrique qui aura lieu le 30 mai, au Complexe Mohammed V de Casablanca, après avoir été le seul candidat suite au retrait du Sénégal.

Une nouvelle qui a fait l’effet d’une bombe en Egypte, estimant que la phase finale de la compétition devrait se jouer sur terrain neutre et non au sein du stade du Wydad de Casablanca, qui prétend également au titre, afin d’offrir des chances égales aux quatre équipes.

Dans ce sens, Al-Ahly avait envoyé une lettre à la CAF avant de saisir le TAS suite à la décision de la CAF de choisir le Maroc comme hôte de la finale de la Ligue des champions.

L’instance africaine a décidé de réagir en expliquant les raisons de son choix, rappelant à Al-Ahly que le Maroc, après le retrait du Sénégal a été le seul pays qui a envoyé sa candidature pour arbitrer cette finale.

« Le Maroc et le Sénégal étaient les seuls pays qui remplissaient les critères de candidature du pays hôte, après que la CAF ait demandé à ses 54 associations membres de soumettre des candidatures pour accueillir la finale de la TotalEnergies CAF Champions League. L’Égypte n’a pas soumis de candidature. L’Afrique du Sud et le Nigeria ont soumis des documents exprimant leur intérêt pour l’organisation de la TotalEnergies CAF Champions League mais n’ont pas rempli les critères de candidature du pays hôte. L’Egypte a soumis une candidature pour accueillir la finale de la Coupe de la Confédération de la CAF TotalEnergies mais n’a pas rempli les critères de candidature du pays hôte », explique la CAF dans son communiqué, avant d’ajouter :

« La CAF a ensuite attribué la finale de la TotalEnergies CAF Champions League au Maroc, après que le Sénégal ait retiré sa candidature. Comme indiqué précédemment, des discussions sont actuellement en cours au sein de la CAF pour revenir à l’ancienne finale aller-retour à domicile et à l’extérieur pour déterminer le vainqueur de la TotalEnergies CAF Champions League, plutôt que la finale aller simple ».

Pour rappel, le vainqueur entre Al Ahly et l’ES Sétif rencontrera le vainqueur entre le Wydad de Casablanca et Petro de Luanda de l’Angola en finale. Le Wydad conserve un avantage de 3-1 dès son match aller avant la rencontre retour du 13 mai au stade Mohammed V, tandis qu’Al-Ahly est largement devant l’ESS avec un score écrasant de 4-0.

Finale LdC au Maroc : La CAF répond à Al-Ahly Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page