Conflit russo-ukrainien: Guterres appelle à maintenir le contact avec Moscou

Le Secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres a appelé mercredi à maintenir le contact avec la Russie pour sauver des vies en Ukraine et préparer la paix, même si aucun règlement pacifique du conflit ne se profile actuellement.

« Il est clair qu’à l’heure actuelle, il n’existe aucune chance d’un accord de paix ou d’un cessez-le-feu immédiats », a-t-il déclaré devant la presse à Vienne, où il se trouve pour une réunion de l’ONU.

Mais « cette guerre ne durera pas éternellement. Le moment viendra où les négociations de paix seront sur la table. Le moment viendra je l’espère, d’une solution au problème », a souligné le responsable de 73 ans.

Dans cette optique, celui qui est, avec le chancelier autrichien Karl Nehammer, un des rares dirigeants occidentaux à avoir rencontré Vladimir Poutine depuis le début de la guerre, a défendu sa stratégie.

« Si vous voulez résoudre un problème, vous devez traiter avec ceux qui ont causé le problème ou peuvent le résoudre », a-t-il justifié, aux côtés de M. Nehammer. « Il fait donc pleinement sens de parler au dirigeant de la Fédération russe ».

Selon lui, sa rencontre le 26 avril avec M. Poutine a contribué à « sauver les vies de civils » dans l’aciérie d’Azovstal à Marioupol, via l’organisation de convois de l’ONU.

« Nous procèderons à d’autres opérations de ce type, j’en suis sûr, mais nous ne pouvons pas les rendre publiques avant qu’elles soient finalisées », a ajouté le chef des Nations unies.

Depuis le début du conflit, l’ONU, dont la mission est de garantir la paix dans le monde, intervient en Ukraine et dans les pays voisins dans un rôle jusqu’ici principalement humanitaire.

Conflit russo-ukrainien: Guterres appelle à maintenir le contact avec Moscou Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page