La Chine censure les propos de l’OMS sur sa politique « zéro Covid-19 »

Le chef de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) est censuré sur Internet en Chine après avoir mis en doute la durabilité de la politique zéro-Covid du pays.

La censure est intervenue sur Weibo et WeChat, les deux plus grandes plateformes de réseaux sociaux de Chine, et cible les commentaires du directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, qui exprimaient  désaccord avec les politiques de Pékin.

« Lorsque nous parlons de la stratégie zéro-Covid, nous ne pensons pas qu’elle soit durable, compte tenu du comportement actuel du virus et de ce que nous prévoyons pour l’avenir », a déclaré Tedros lors d’un point de presse mardi, citant la transmissibilité accrue d’Omicron. 

« Nous avons discuté de cette question avec des experts chinois et nous avons indiqué que l’approche ne sera pas durable… Je pense qu’un changement sera très important », a-t-il ajouté.

Les critiques de Tedros sont intervenues quelques jours seulement après que le dirigeant chinois Xi Jinping s’est engagé à redoubler d’efforts et à « lutter résolument » contre toutes les critiques.

Le compte de presse officiel des Nations Unies sur le Twitter chinois Weibo a publié les commentaires de Tedro tôt mercredi matin, attirant une vague de commentaires sarcastiques de la part des utilisateurs chinois.

En milieu de matinée, le message n’était plus visible sur Weibo « en raison des paramètres de confidentialité de l’auteur ». Un hashtag Weibo du nom de Tedros a également été censuré, avec des images montrant son visage effacé de la plate-forme, bien que les publications contenant son nom soient toujours visibles.

Sur WeChat, un article du compte officiel de l’ONU qui comprenait les commentaires de Tedros a été « interdit de partage en raison d’une violation des lois et réglementations pertinentes » depuis mercredi matin. Des clips vidéo du discours de Tedros ont également été supprimés de la plateforme.

Les commentaires de Tedros, bien que conformes à l’évaluation de la plupart des scientifiques, ont également attiré l’ire de Pékin, qui les a qualifiés d’« irresponsables ».

« Nous espérons que les personnes concernées pourront voir la politique chinoise de prévention et de contrôle de l’épidémie de manière objective et rationnelle, en apprendre davantage sur les faits et s’abstenir de faire des remarques irresponsables », a déclaré mercredi le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Zhao Lijian lors d’une conférence de presse.

La Chine censure les propos de l’OMS sur sa politique « zéro Covid-19 » Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page