ONU: La République Tchèque succède à la Russie au Conseil des droits de l’homme

L’Assemblée générale des Nations Unies a élu, mardi, la République Tchèque pour succéder à la Russie au Conseil des droits de l’homme.

Lors du scrutin qui s’est tenu à bulletins secrets, 157 pays ont voté en faveur de la candidature unique de la République tchèque, 23 pays s’abstenant.

Le mandat de la République tchèque, à effet immédiat, s’étend jusqu’au 31 décembre 2023.

En avril dernier, l’AG de l’ONU avait adopté une résolution suspendant la Russie de cet organe onusien en raison du conflit en cours en Ukraine.

Créé en 2006, le Conseil des droits de l’Homme est le principal forum des Nations unies chargé de promouvoir ce domaine. Il est composé de 47 États membres, élus par l’Assemblée générale des Nations Unies.

Outre la promotion des droits humains, il a pour mission l’examen régulier de leur situation dans les pays membres de l’ONU.

La Russie a été membre par intermittence depuis 2006. Un Etat ne peut faire que deux mandats d’affilée et ensuite il doit attendre au moins un an avant de pouvoir prétendre à siéger à nouveau.

ONU: La République Tchèque succède à la Russie au Conseil des droits de l’homme Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page