Coopération sécuritaire: le Maroc et les Pays-Bas signent une « lettre d’intention »

Le directeur général de la Sûreté nationale et de la Surveillance du territoire et le directeur de la Police des Pays-Bas ont signé, mardi à Rabat, une « lettre d’intention » définissant les volets et les formes de la coopération bilatérale dans divers domaines sécuritaires d’intérêt commun.

Cet accord, qui émane de la volonté commune de consolider les relations de coopération entre les services de la Sûreté nationale et de la Surveillance du territoire national, d’une part, et ceux la Police des Pays-Bas, d’autre part, vise à valoriser et à renforcer cette collaboration, de sorte à faire face avec fermeté et efficacité aux défis découlant de la criminalité transnationale organisée et aux menaces liées au danger terroriste et à l’extrémisme violent, indique un communiqué de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN).

La « lettre d’intention » constitue, en effet, un « accord-cadre » visant à organiser et à appuyer la coopération bilatérale, au titre de laquelle les deux parties veillent à échanger les informations et à raffermir la collaboration dans le domaine des investigations pénales et de la formation policière, ainsi que le partage d’expertises, d’expériences et de connaissances ayant trait à l’action sécuritaire.

La lettre signée définit également le champ de la coopération, qui peut être développé à chaque fois que l’intérêt des deux parties l’exige, en matière de lutte contre le terrorisme et l’extrémisme, la criminalité liée aux drogues et au trafic illégal d’armes à feu, les crimes financiers et économiques, dont le blanchiment de l’argent provenant d’activités illicites, la traite des êtres humains et l’immigration clandestine, outre la cybercriminalité liée aux nouvelles technologies, ajoute la même source.

Afin d’assurer la coordination des efforts communs et de garantir l’efficience et la diligence de la coopération entre les deux parties, un point focal central a été désigné au niveau de la DGSN, ainsi qu’au niveau de la Police des Pays-Bas, avec pour mission de faciliter et d’accélérer l’échange de correspondances, de communications et de demandes nécessaires à la coopération bilatérale.

La signature de cet accord, souligne le communiqué, renseigne sur l’importance que revêt la coopération internationale bilatérale et multilatérale en matière sécuritaire, au vu notamment de l’ampleur croissante de la dimension transnationale des multiples formes que prend la criminalité organisée, ainsi que des risques grandissants que fait planer la menace terroriste mondiale.

Coopération sécuritaire: le Maroc et les Pays-Bas signent une « lettre d’intention » Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page