Le Maroc propose son aide au Burkina Faso dans les opérations de sauvetage de mineurs

Le Maroc, aux côtés de l’Union européenne, a offert son aide au Burkina Faso dans les opérations de sauvetage de 8 mineurs bloqués dans les sous-sols de Perkoa, depuis le 16 avril, suite à des inondations, a annoncé, dimanche matin, le Service d’information du gouvernement (SIG).

« L’Union européenne et le Maroc proposent d’appuyer le Burkina Faso dans cette opération de sauvetage des huit mineurs de Perkoa », indique le communiqué, précisant que le gouvernement burkinabé a déjà transmis à ses partenaires la liste des besoins notamment en matériels techniques et en ressources humaines, toute chose qui pourrait sans doute accélérer les opérations de recherche des travailleurs coincés dans la mine.

La même source précise « que les opérations de sauvetage des mineurs bloqués dans les sous-sols continuent sous la supervision des ministres Jean Alphonse Somé en charge des Mines et carrières et Bassolma Bazié de la Fonction publique, du travail et de la protection sociale ».

Les deux ministres ont dirigé samedi à Réo dans le Sanguié (Centre-ouest) la réunion quotidienne du comité provincial de la gestion de la crise. Ils se sont ensuite déportés sur le site de la mine pour constater de visu l’évolution des travaux de pompage des eaux d’inondation.

« Il y a des avancées significatives dans les travaux de recherche des mineurs coincés dans les sous-sols de la mine de zinc », a affirmé le directeur général de la société canadienne Nantou Mining exploitant la mine de zinc de Perkoa Hein Frey devant la délégation gouvernementale.

Selon les autorités, les mineurs pourraient être trouvés à une profondeur de 580 mètres, tandis que le gouvernement du Burkina Faso a lancé une enquête judiciaire pour découvrir l’origine de cet incident.

Le Maroc propose son aide au Burkina Faso dans les opérations de sauvetage de mineurs Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page