Le Maroc et l’Egypte renforcent leur coopération politique et économique

Le Maroc et l’Egypte se sont mis d’accord, lundi, pour mettre en place mécanisme de concertation politique, activer la commission économique et le forum d’affaires bilatéral. Les deux pays se sont montrés déterminer à un instituer officiellement leur dialogue politique, déjà permanent entre les deux pays, lors d’une visite du chef de la diplomatie égyptienne, Sameh Choukri, à Rabat.

Rabat et Le Caire ont montré leur vision commune visant à donner encore plus d’importance à leurs relations bilatérales, au cours de cette visite du ministère égyptien des Affaires Etrangères qui ne s’était pas rendu au Maroc depuis 7 ans.

Néanmoins, les deux pays ont gardé d’excellentes relations et ont montré à maintes reprises notamment leur complicité lors d’événements internationaux.

Lors d’un point de presse conjoint à l’issue de ses entretiens avec le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, le ministre égyptien a donc rappelé les « solides relations historiques » qui unissent le Maroc et son pays, ainsi que les liens unissant les deux chefs d’Etat, le Roi Mohammed VI et le président Abdel Fattah Al-Sissi, et les deux peuples.

Photo Mounir Mehimdate

Sameh Choukri, s’est félicité à cette occasion de la convergence des vues entre le Maroc et l’Egypte, concernant plusieurs questions d’intérêt commun, en soulignant que malgré le contexte de la pandémie du coronavirus ces deux dernières années, les contacts et la concertation bilatérales se sont poursuivis, notamment avec des visites du chef de la diplomatie marocaine en Egypte.

Nasser Bourita a confirmé cette réalité, en indiquant lors de son intervention que cela « n’a pas affecté et n’affectera pas l’élan des relations maroco-égyptiennes ». Il a par ailleurs souligné que les relations maroco-égyptiennes revêtaient un caractère particulier et que le partenariat entre les deux pays était distingué, au regard de la relation privilégiée entre le président Abdel-Fattah El-Sissi et le Roi Mohammed VI.

Par ailleurs, le ministre des Affaires étrangères, a saisi l’occasion de cette visite de son homologue égyptien pour exprimer la condamnation par le Maroc de l’attaque terroriste qui a visé l’Egypte avant-hier, notant que « le Royaume est aux côtés du peuple égyptien, parce que sa sécurité et sa stabilité sont importantes pour le Maroc et la région ».

Il a insisté que le Marc « tient à ce que les intérêts régionaux et nationaux de l’Égypte soient importants » tout en affirmant que « tout ce qui touche l’Égypte touche le Maroc ».

Photo Mounir Mehimdate

« Au cours des pourparlers, il y a eu un accord pour renforcer les relations et leur donner un nouvel élan, en activant les mécanismes institutionnels et en mettant en œuvre les accords conclus », a également noté le chef de la diplomatie marocaine.

Les deux pays sont très liés et leur concertation va au delà du cadre bilatéral puisqu’elle se manifeste aussi au niveau de la Ligue Arabe, de l’Union Africaine, de l’Organisation de la Coopération islamique (OCI) et au niveau de la Méditerranée.

Lors de cette rencontre, les deux ministres ont également évoqués plusieurs questions d’intérêt commun en lien avec l’Afrique, notamment la région sahélo saharienne, les développements en Libye, la question palestinienne et la lutte contre le terrorisme, les organisations terroristes et l’idéologie extrémiste, a indiqué Sameh Choukri.

Le Maroc et l’Egypte renforcent leur coopération politique et économique Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page