Le Maroc et l’ONU célèbrent l’arganier, un arbre symbole de résilience

Le Maroc et l’Organisation des Nations Unies fêteront à Agadir, la deuxième édition de la Journée Internationale de l’Arganier, espèce endémique du Royaume.

Cet évènement est destiné à célébrer cet arbre emblématique et à valoriser sa contribution au développement socio-économique et touristique, ainsi que la préservation de la biodiversité, la conservation de l’équilibre de la nature et la lutte contre les changements climatiques.

Organisée cette année sous le thème : »L’arganier, symbole de résilience « , cette manifestation qui aura lieu mardi prochain, sera un moment de mobilisation nationale et internationale autour de cet arbre endémique et de son écosystème ancestral.

A cette occasion, un panel de haut niveau sera organisé sous la présidence du ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts.

Il rassemblera des intervenants de haut rang dont l’Ambassadeur Représentant permanent du Maroc aux Nations Unies, le Président de l’Assemblée générale des Nations Unies, le Vice-Secrétaire Générale de l’ONU et présidente du groupe des Nations Unies pour le Développement Durable, la Directrice Générale de l’UNESCO, le Directeur Général de l’OMS, la Directrice Exécutive Adjointe de l’ONU-Femmes, la Directrice Générale Adjointe de la FAO et le Directeur Exécutif du Fonds Vert pour le Climat.

En marge de cet événement, le ministre donnera le coup d’envoi de la 6ème édition du Congrès International de l’Arganier qui se déroulera jusqu’au 13 mai et rassemblera la communauté scientifique nationale et internationale autour des avancées de la recherche scientifique au profit du développement durable et inclusif de tous les maillons de la chaîne de valeur de la filière de l’Arganier.

L’arganier ou « Argania Spinosa » est un arbre providentiel par excellence aux multiples apports sur les plans économique, social et culturel, adossé à un savoir-faire séculaire qui fait encore vivre plusieurs familles.

Conscient de la valeur indéniable de ce patrimoine vert, le Maroc s’est lancé tôt dans la préservation et la valorisation de cet arbre singulier, en décidant, conformément aux Hautes Instructions Royales, la création le 11 novembre 2009, de l’Agence nationale pour le développement des zones oasiennes et de l’arganier (Andzoa).

D’énormes efforts qui se sont poursuivis par l’ensemble des intervenants en vue de la promotion, la valorisation et la préservation de l’arganier, lesquels se sont avérés concluants, puisque c’est à l’initiative 100% du Maroc, que l’Assemblée Générale de l’ONU a adopté le 03 mars 2021, par consensus, une résolution proclamant le 10 mai de chaque année comme journée internationale de l’arganier. Une résolution qui a été largement co-sponsorisée par 113 Etats membres des Nations Unie.

Cette résolution onusienne reconnaît la contribution colossale du secteur de l’arganier dans la mise en œuvre des 17 objectifs de l’agenda 2030 et la réalisation du développement durable dans ses trois dimensions : économique, sociale et environnementale.

Elle a, de même, mis en valeur les multiples usages de l’huile d’argan, en particulier, dans la médecine traditionnelle, complémentaire et dans les industries culinaires et cosmétiques.

Le texte de cette commémoration appelle, également, à une coopération internationale renforcée pour soutenir et promouvoir la préservation de la biosphère de l’arganier et développer davantage une croissance durable du secteur de la production de l’argan.

La proclamation de cette Journée internationale est une reconnaissance à l’échelle internationale des efforts du Royaume, sous les Hautes Orientations de SM le Roi Mohammed VI dans la protection et la valorisation de l’arganier, notamment grâce au lancement d’un programme global de développement de l’arganiculture sur une superficie de 10.000 ha au Maroc.

L’arganier, véritable exemple d’une adaptation exceptionnelle aux changements climatiques, a fait l’objet de diverses réflexions et d’innovations concertées afin de renforcer sa capacité de résilience écologique et socio-économique.

La Journée Internationale sera ainsi l’opportunité de partager avec le monde les connaissances sur la capacité de résilience d’un écosystème emblématique porteur de savoir-faire et d’expériences utiles pour se reconstruire, et ainsi rétablir un lien équilibré entre l’Homme et la nature.

Cette Journée est une invitation à apprendre, partager et célébrer cet arbre mythique, et un moyen de faire de sa culture un levier de développement socio-économique durable.

Le Maroc et l’ONU célèbrent l’arganier, un arbre symbole de résilience Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page