Le point sur la situation en Ukraine ce samedi 7 mai

Déclenché depuis le 24 février 2022, le conflit russo-ukrainien continue de marquer l’actualité. Situation sur le terrain, réactions internationales, sanctions…Voici le point sur cette guerre qui oppose l’Ukraine et la Russie.

– Nouvelles explosions en Transdniestrie –

Les autorités de la région séparatiste prorusse de Transdniestrie, en Moldavie, ont annoncé samedi que quatre explosions avaient eu lieu vendredi soir près d’un ancien aérodrome dans un village frontalier de l’Ukraine, sans faire de victime.

La « République » auto-proclamée de Transdniestrie a fait sécession de la Moldavie en 1992, après une courte guerre contre Chisinau. Depuis, environ 1.500 soldats russes sont stationnés sur place. Ces dernières semaines, la crainte que le conflit en Ukraine ne s’étende à la Transdniestrie s’est amplifiée après qu’un général russe a affirmé que l’offensive du Kremlin en Ukraine visait à établir un couloir vers cette région. Plusieurs incidents y ont eu lieu récemment, des tirs près d’un dépôt d’armes et des séries d’explosions.

– Moscou prépare la parade du 9 mai –

La Russie effectue samedi d’ultimes répétitions avant le traditionnel défilé militaire du 9 mai à Moscou célébrant la victoire sur l’Allemagne nazie, qui sera l’occasion d’une démonstration de force en pleine campagne d’Ukraine à la peine.

Vladimir Poutine aura une nouvelle occasion d’envoyer des avertissements, alors que Moscou a plusieurs fois brandi la menace nucléaire.

Selon le ministère russe de la Défense, l’ »avion de l’Apocalypse », un Iliouchine Il-80 spécialement conçu pour permettre au président russe de continuer à piloter le pays depuis les airs en cas de guerre nucléaire, survolera la place Rouge. Plusieurs armes pouvant tirer des missiles nucléaires, comme le système balistique intercontinental Iars RS-24 et le système Iskander, de plus courte portée, défileront également.

– 50 civils évacués de l’usine Azovstal de Marioupol –

Cinquante civils ont été évacués vendredi grâce à un nouveau convoi humanitaire de l’immense usine Azovstal, dernière poche de résistance des forces ukrainiennes à Marioupol, cité portuaire assiégée par les troupes russes, a annoncé la vice-Première ministre ukrainienne Iryna Verechtchouk.

« Nous avons réussi aujourd’hui (vendredi ndlr) à faire sortir 50 femmes, enfants et personnes âgées d’Azovstal. Demain matin, nous poursuivrons l’opération d’évacuation », a annoncé Mme Verechtchouk sur Telegram.

Le ministère russe de la Défense a précisé de son côté que 11 enfants, sur ces cinquante civils, avaient été évacués.

– Nouvelle aide militaire américaine –

Joe Biden a annoncé vendredi une nouvelle aide militaire à l’Ukraine pour combattre l’offensive russe, composée notamment de munitions d’artillerie et de radars, mais le président américain a prévenu que les fonds alloués aux armes pour Kiev étaient désormais « pratiquement épuisés ».

Le secrétaire d’Etat Antony Blinken a précisé dans un communiqué distinct que le montant de cette aide représentait 150 millions de dollars, bien en-deçà des précédents envois d’armes américaines.

Le point sur la situation en Ukraine ce samedi 7 mai Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page