Trois Britanniques d’origine marocaine remportent les élections locales à Londres

La victoire du parti travailliste britannique, vendredi, dans le borough londonien de Westminster, lors des élections locales du Royaume-Uni, a donné l’avantage à trois Britanniques d’origine marocaine, à savoir Iman et Aicha Less et Hamza Taouzzale.

C’est une première pour Iman Less, jeune titulaire d’un master en sciences économiques et politiques, alors que Hamza Taouzzale et Aicha Less en sont à leur deuxième élection.

Originaire de Larache, Aicha Less est engagée dans la politique locale britannique depuis plusieurs années et avait déjà remporté un siège en 2016. La même chose pour M. Taouzzale, qui est lauréat d’un Master au King’s College de Londres.

Concernant Souad Talsi, membre du Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME), l’élection de trois Britanniques d’origine marocaine à Westminster « vient nous rappeler la nécessité de donner les moyens d’agir et d’encourager les personnes politiquement actives pour se faire une place au sein des partis politiques du Royaume-Uni ».

« C’est également l’occasion de rappeler à l’électorat marocain au Royaume-Uni qu’il a une voix et qu’il doit l’utiliser », a-t-elle souligné, ajoutant que « nous devons rester unis pour être reconnus ». « En tant que jeune aspirante à la vie politique dans les années 80, je n’ai pas obtenu le soutien nécessaire de ma communauté parce qu’elle n’était pas engagée », avance Mme Talsi.

La fondatrice du centre Al Hasaniya a indiqué que « Trois générations après l’arrivée de mon défunt père, je suis ravie de voir qu’enfin nous brisons les barrières et allons de l’avant pour être reconnus ».

Souad Talsi a ajouté que « l’avenir de notre jeune génération au Royaume-Uni est prometteur. Nous sommes ici pour l’aider et assurer la préservation de l’intérêt du Maroc et des Marocains ».

Le Labour a remporté 31 sièges à Westminster, soit 12 de plus que lors des élections de 2018, tandis que les conservateurs en ont remporté 23, soit 18 sièges de moins qu’il y a quatre ans.

Pour rappel, le parti travailliste a également remporté la victoire à Barnet ainsi qu’à Wandsworth, qui était autrefois le « conseil préféré » de Margaret Thatcher, ses rues verdoyantes du sud de Londres, allant de Battersea à Putney, étant représentatives d’un électorat conservateur urbain et aisé qui semble désormais se tourner vers le parti travailliste.

Trois Britanniques d’origine marocaine remportent les élections locales à Londres Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page