Grande-Bretagne: Le parti de Boris Johnson donné perdant aux élections locales

Le parti du Premier ministre britannique Boris Johnson, les Tories, semblent perdre aux dernières élections locales avec un recul de 53 sièges, selon les premiers résultats du scrutin.

Après de nombreux scandales ayant entaché l’image du parti, notamment celui des fêtes de fin d’année en plein confinement, les conservateurs ne semblent pas bien partis.

Les résultats définitifs de ces conseils locaux sont attendus vendredi et auront valeur de test pour le Premier ministre, Boris Johnson.

Les travaillistes, de leur côté ont gagné un siège et les Libéraux-démocrates en ont obtenu 27. Les résultats définitifs représenteront une idée claire que se font les Britanniques du gouvernement actuel.

Il s’agit du plus important scrutin depuis que le Parti conservateur a obtenu une majorité écrasante lors des élections législatives de 2019. L’élection des conseils locaux est également le premier depuis les scandales des fêtes nocturnes à la Downing Street, la résidence du chef du gouvernement, un dossier qui a été dénommé « party gate ».

Par ailleurs, plusieurs Britanniques doutent de la sincérité de leur Premier ministre dans son activisme pour l’Ukraine. Beaucoup pensent en effet qu’il s’agit d’opportunisme politique voire de guerre pour glaner des votes et redorer son blason.

Le vote porte sur près de 7 000 sièges de conseillers locaux à travers le Royaume-Uni. Il déterminera la composition de 140 autorités gouvernementales locales, qui gèrent les services publics au quotidien.

Grande-Bretagne: Le parti de Boris Johnson donné perdant aux élections locales Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page