Vladimir Poutine présente ses excuses à Israël après les propos de Lavrov sur Hitler

Le président russe Vladimir Poutine a présenté, jeudi, des excuses au Premier ministre israélien Naftali Bennett pour les propos du ministre des Affaires Etrangères, Sergueï Lavrov, qui a fait une comparaison entre Adolf Hitler et le président ukrainien Volodymyr Zelensky. 

Le chef de la diplomatie russe, avait déclaré qu’Adolf Hitler avait du « sang juif », et avait fait ce parallèle avec le président ukrainien en laissant croire que même s’il était juif il pouvait être nazi.

« Le Premier ministre a accepté les excuses du président Poutine pour les remarques de Lavrov et l’a remercié d’avoir mis au clair son attitude concernant le peuple juif et la mémoire de l’Holocauste », a déclaré un communiqué du bureau du Premier ministre israélien.

Le commentaire original de Sergei Lavrov réagissait au soutien d’Israël à l’Ukraine et disait avoir « prêté attention aux déclarations antihistoriques du ministre des Affaires étrangères (israélien) Yaïr Lapid, qui expliquent en grande partie la décision du gouvernement actuel de soutenir le régime néonazi de Kiev ».

« Zelensky fait valoir cet argument: comment le nazisme peut-il être présent (en Ukraine) s’il est lui-même juif », a-t-il déclaré.

« Je peux me tromper, mais Hitler avait aussi du sang juif », a-t-il ajouté, dans une interview accordée à un média italien. Depuis le début de l’opération militaire russe en Ukraine, la Russie n’a cessé de dire qu’elle voulait « dénazifier » l’Ukraine.

Le ministre israélien des Affaires Etrangères Yaïr Lapid, avait qualifié « les propos du ministre Lavrov sont à la fois scandaleux, impardonnables et une horrible erreur historique ».

Vladimir Poutine présente ses excuses à Israël après les propos de Lavrov sur Hitler Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page