Port d’Essaouira : Hausse de 123% des débarquements de la pêche côtière et artisanale au T1-2022

Les débarquements des produits de la pêche côtière et artisanale au niveau du port d’Essaouira ont enregistré une hausse de 123% durant les trois premiers mois de l’année en cours pour s’établir à 3.875 Tonnes (T), contre 1.739 T à la même période de 2021.

La valeur marchande de ces produits a également augmenté de 56% pour se chiffrer à 60,510 millions de dirhams (MDH) à fin mars dernier, contre 38,882 MDH à la même période une année auparavant, précise l’Office National des Pêches (ONP) dans sa récente note relative aux statistiques sur la pêche côtière et artisanale au Maroc.

La même source fait état aussi d’un rebond de 168% des débarquements des poissons pélagiques durant la période allant de janvier à mars 2022 au port d’Essaouira pour se situer à 2.966 T, soit une valeur estimée à 7,998 MDH (67%).

Le rapport fait ressortir, en outre, une quasi-stagnation à 176 T (6,666 MDH/+29%) des captures du poisson blanc à fin mars dernier au niveau de l’infrastructure portuaire de la Cité des Alizés.

Pour ce qui est des céphalopodes, les débarquements ont connu une hausse de 67% à 625 T (41,263 MDH/+68%), tandis que ceux des crustacés se sont établis à 109 T (4,582 MDH/+6%).

Au niveau national, les produits commercialisés de la pêche côtière et artisanale ont enregistré, en termes de valeur, une croissance de 14% à plus de 2,9 milliards de dirhams (MMDH) au titre des trois premiers mois de cette année.

Le poids de ces débarquements s’est établi à 193.955 tonnes (T), en repli de 21% par rapport au T1-2021, fait savoir l’ONP.

Port d’Essaouira : Hausse de 123% des débarquements de la pêche côtière et artisanale au T1-2022 Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page