L’Espagne prolonge la fermeture de ses frontières terrestres avec le Maroc

Le ministère espagnol de l’Intérieur a annoncé que la fermeture des frontières terrestres avec les villes marocaines de Sebta et Melilla a été prolongée de 15 jours supplémentaires.

« Le gouvernement a décidé de prolonger de 15 jours supplémentaires la fermeture des frontières terrestres de Ceuta et Melilla avec le Maroc pour finaliser, dans le cadre du travail bilatéral en cours avec les autorités marocaines, les détails exacts et les mécanismes qui permettront régissent la prochaine réouverture des points de passage entre les deux pays », a indiqué le même ministère.

Il souligne cependant que dans ce cas, la période de prolongation ne sera valable que pour 15 jours, de sorte que les conditions d’une réouverture progressive et ordonnée des postes frontières à l’entrée et à la sortie de Sebta et de Melilla.

Les frontières de deux villes marocaines ont été fermées pour la première fois en 2020 en raison de la propagation rapide du coronavirus et de ses nouvelles variantes. De plus, ils sont restés fermés lors d’une crise diplomatique l’an dernier entre Madrid et Rabat.

Le précédent arrêté de fermeture des frontières avec deux enclaves espagnoles, suite aux recommandations du Conseil de l’Union européenne en raison de la crise provoquée par le coronavirus, a expiré à minuit ce samedi 30 avril.

Selon l’annonce récente du ministère de l’Intérieur, les récents changements ont été mis en place le 1er mai et resteront en vigueur jusqu’au 15 mai.

Les autorités espagnoles ont annoncé que le nombre de personnes qui tentent d’atteindre les enclaves espagnoles de Melilla et Sebta, et donc les pays de l’Union européenne depuis le Maroc, a marqué une augmentation notable au cours des derniers mois.

Le mois dernier, les autorités espagnoles ont annoncé que les frontières étaient sur le point de rouvrir. En outre, la Garde civile espagnole a déclaré qu’elle installerait les équipements de haute technologie les plus sophistiqués afin d’aider à détecter les personnes qui tentent d’atteindre les frontières du pays de manière illégale.

La reprise des relations diplomatiques entre l’Espagne et le Maroc a été scellée début avril avec la visite à Rabat du chef du gouvernement espagnol Pedro Sanchez, quand les deux pays voisins ont décidé d’« inaugurer une étape inédite » de leur partenariat. 

« L’un des premiers objectifs sera le rétablissement de la circulation des biens et des marchandises aux postes frontaliers de Sebta et Melilla », avait alors promis le dirigeant espagnol. Les liaisons maritimes ont pour leur part repris le 12 avril avec l’arrivée à Tanger du premier ferry en provenance de l’Espagne depuis deux ans.

L’Espagne prolonge la fermeture de ses frontières terrestres avec le Maroc Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page