Crise en Ukraine: Joe Biden rassure Kiev face à la menace russe

Après les tensions enregistrées au niveau de la frontière entre la Russie et l’Ukraine, le président américain Joe Biden a fait part de sa volonté de soutenir la souveraineté de l’Ukraine, lors d’une conversation téléphonique avec son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky. 

Alors que des milliers de militaires russes se sont déplacés aux frontières entre Kiev et Moscou et aussi au niveau de la Crimée, péninsule ukrainienne annexée par Moscou en 2014, l’Ukraine a fait part de ses inquiétudes, provoquant une réaction immédiate des Etats-Unis.

loadEmplacment({path:’/153418548/pave_article_mobile_hespress_fr’, sizes:[[300, 250], [320, 50], [1, 1]], div:’div-gpt-ad-24606-0′});

Vendredi, lors d’un échange téléphonique, Joe Biden a affirmé le soutien « indéfectible » des Etats-Unis à la souveraineté de l’Ukraine, et a également déclaré vouloir « revitaliser » le « partenariat stratégique » entre l’Ukraine et les Etats-Unis

« Le président Biden a affirmé le soutien indéfectible des Etats-Unis à la souveraineté et à l’intégrité territoriale de l’Ukraine face à l’agression de la Russie dans le Donbass et en Crimée », indique le compte-rendu de la Maison Blanche.

De son côté, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a indiqué dan un message posté sur Twitter que « le partenariat américain est crucial pour les Ukrainiens ».

Vendredi, les troupes russes, plus de 50 bataillons représentant 15.000 personnes, se préparaient à mener des exercices militaires pour e former à repousser une attaque de drones.

Washington avait prévenu la Russie contre toute tentative d’ »intimidation » visant l’Ukraine, se disant « préoccupé par les récentes escalades d’actes agressifs et provocateurs de la Russie dans l’est de l’Ukraine », surtout après que l’annexion de la Crimée avait fait monter la méfiance de la communauté internationales envers ce pays.

Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a répondu vendredi que son pays « ne menace personne et n’a jamais menacé personne », en estimant que ce sont les « provocations répétées des forces armées ukrainiennes » contre les séparatistes ukrainiens pro-russes qui ont envenimé la situation.

Et de menacer que Moscou prendrait « toutes les mesures nécessaires » en cas d’ingérence militaire occidentale en Ukraine.

Crise en Ukraine: Joe Biden rassure Kiev face à la menace russe Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page