Eclairages sur de la surpression du mot « frontière » au niveau des postes de Sebta et Melilla

Une source sécuritaire a catégoriquement réfuté l’information relayée dans les médias autour de la suppression du mot « frontière » au niveau des postes aux points de passage de Sebta et Melilla.

Dans un éclairage à Hespress, la source a précisé que la Direction générale de la sécurité nationale (DGSN) n’a aucunement saisi les services extérieurs pour un changement d’appellation ou d’identité visuelle des postes-frontières aux points de passage de Bab Sebta et Melilla.

La structure organisationnelle de la DGSN, de ses services centraux et décentralisés, est définie par des textes légaux et réglementaires, qui n’ont fait l’objet d’aucune modification ou amendement ces derniers temps, ajouté la même source.

Et de souligner que l’organisation administrative des passages frontaliers, qu’ils soient aériens, maritimes ou terrestre, ne fait que distinguer les zones de sécurité, les délégations régionales et celles commissions, selon la taille et l’importance du passage, sans référence aucune à son caractère frontalier, comme la zone de sécurité Tanger-Med, le Commissariat spécial du passage El Guerguerat, et la zone de sécurité du port de Casablanca…etc.

Eclairages sur de la surpression du mot « frontière » au niveau des postes de Sebta et Melilla Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page