Les positions constantes du Maroc envers la cause palestinienne réitérées devant l’UA

Les positions constantes et inchangées du Maroc envers la cause palestinienne, ont été réitérées à Addis-Abeba à l’occasion de la 43è session du Comité des Représentants Permanents de l’Union africaine (COREP), préparatoire aux prochaines sessions du Conseil exécutif et du Sommet de l’UA.

« Le Maroc réaffirme sa position ferme et claire en faveur de la cause palestinienne et poursuit son engagement constructif et actif en faveur d’une paix juste et durable au Moyen-Orient », a réaffirmé l’Ambassadeur Représentant permanent du Royaume auprès de l’UA et de la CEA-ONU, Mohamed Arrouchi, devant cette session dont les travaux se poursuivent par visioconférence.

Le Royaume considère qu’une paix durable au Moyen-Orient est un choix stratégique et estime que la poursuite de l’impasse dans le processus de paix entre les parties palestinienne et israélienne ne fait qu’augmenter la violence entre les deux parties, a souligné le diplomate marocain, relevant que le conflit palestino-israélien, dont les graves répercussions sociales et humanitaires se font sentir dans les deux côtés, continue d’affecter négativement la situation dans la région.

Par conséquent, a-t-il poursuivi, cette situation doit être surmontée en laissant place à des négociations politiques et en renforçant les mesures de confiance entre les deux parties.

La délégation marocaine a mis l’accent sur l’importance de l’implication des différents acteurs régionaux et internationaux pour mettre fin aux pratiques inacceptables qui menacent la voie d’un règlement pacifique, réitérant la disposition permanente du Maroc à s’engager dans les efforts internationaux visant à mettre fin au conflit palestino-israélien et à favoriser une paix juste et globale, dans le cadre de la solution à deux États.

La prolifération des discours de haine par les organisations extrémistes compromet les chances de trouver une solution au conflit et menace la paix au Moyen-Orient, a soutenu M. Arrouchi.

Rappelant le rôle historique joué par le Maroc, sous l’impulsion de SM le Roi Mohammed VI, dans le renforcement du processus de paix et de stabilité dans de nombreuses régions du monde, ainsi que la particularité des relations du Souverain avec les différents acteurs et intervenants dans le conflit palestino-israélien, le diplomate a affirmé que le Maroc est toujours déterminé à contribuer, avec ses partenaires, pour donner un nouveau souffle aux négociations entre les deux parties en vue de servir la consolidation de la paix dans la région.

La dernière parole appartient aux Palestiniens frères, loin de tout marchandage, a-t-il dit, ajoutant que le Royaume restera aux côtés des Palestiniens jusqu’à ce qu’ils parviennent à un règlement juste et global.

Abordant la question de la ville d’Al-Qods Acharif, le diplomate a notamment souligné que SM le Roi Mohammed VI, Président du Comité Al-Qods, veille personnellement à déployer tous les efforts possibles et à mobiliser tous les moyens disponibles pour préserver le statut spécial d’Al-Qods Acharif.

Par ailleurs, la délégation marocaine a mis en exergue le rôle primordial joué par Bayt Mal Al-Qods en faveur de la mise en place des projets socio-économiques et de développement humain visant à faciliter le développement des territoires palestiniens, à préserver l’identité arabe et islamique de la ville sainte et à promouvoir l’assistance sociale à travers notamment des initiatives d’autonomisation des femmes et des programmes dédiés aux jeunes et aux enfants.

Les positions constantes du Maroc envers la cause palestinienne réitérées devant l’UA Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page