Ukraine: Antony Blinken estime qu’une agression russe va déstabiliser la « sécurité mondiale »

Les Etats-Unis estiment qu’une potentielle agression de la Russie contre l’Ukraine serait une menace pour la sécurité et l’économie mondiales. La Chine quant à elle a affiché son soutien à la Russie.

Le secrétaire d’Etat américain Antony Blinken a déclaré à son homologue chinois qu’une agression de la Russie contre l’Ukraine allait déstabiliser la sécurité et l’économie dans le monde, selon le département d’Etat.

La conversation téléphonique entre les deux hommes intervient alors que le monde observe l’intensification de la tension à la frontière ukrainienne où la Russie a envoyé des milliers de soldats stationnés.

« Le secrétaire Blinken a souligné (à son homologue chinois Wang Yi) les risques mondiaux pour la sécurité et l’économie que poserait une nouvelle agression russe contre l’Ukraine et a indiqué que la désescalade et la diplomatie représentaient le chemin responsable », a déclaré le porte-parole du département d’Etat, Ned Price.

De son côté, le chef de la diplomatie chinoise, a estimé que les préoccupations de la Russie en matière de sécurité sont « raisonnables » et « doivent être prises au sérieux et recevoir une solution », appelant selon Pékin « toutes les parties à s’abstenir d’accroître les tensions et monter la crise en épingle ».

La Russie fait pression sur la communauté internationale et spécialement sur l’OTAN. Moscou ne veut pas que les Occidentaux se rapprochent militairement de la Russie dans les pays voisins.

Jeudi, le chef de la diplomatie russe, Sergei Lavrov a insisté sur cette question et a estimé que les Etats-Unis n’ont pas répondu favorablement à sa demande.

Washington soutient qu’une attaque russe est fort probable d’ici « mi-février ». « Tout indique » que le président russe Vladimir Poutine « va faire usage de la force militaire à un moment donné, peut-être entre maintenant et mi-février », a déclaré la vice-secrétaire d’Etat américaine Wendy Sherman.

Mais en France, une réunion des émissaires russe et ukrainien sur le conflit dans l’est de l’Ukraine s’est traduit à un engagement commun à préserver le cessez-le-feu.

Ukraine: Antony Blinken estime qu’une agression russe va déstabiliser la « sécurité mondiale » Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page