Corruption: Transparency classe le Maroc à la 87ème place, toujours en recul

Le Maroc se classe à la 87ème place du classement international de perception de la corruption (IPC 2021). Il perd 1 place par rapport à l’année 2020 et enregistre une stagnation ces dernières années.

L’indice de perception de la corruption de l’année 2021 vient de sortir et a été présenté par Transparency Maroc, il se base sur 13 évaluations menées par des agences et des experts en matière de corruption pour mesurer le niveau de ce fléau dans le secteur public dans les pays étudiés.

L’étude classifie 180 pays dans le monde, et note les Etats selon un barème de 0 à 100, où les chiffres les plus bas représente un état très corrompu et les plus proches de 100, un état moins corrompu.

Le Maroc obtient un score de 39 sur 100 points et se classe ainsi à la 87ème place mondiale. Cette année, il perd 1 point et 1 place par rapport à l’année 2020. Et par rapport à 2019, le royaume perd 7 places.

Transparency Maroc qui a présenté les résultat de Transparency International, a noté le « caractère endémique de la corruption au Maroc » et « surtout sa stagnation dans cette situation » depuis de nombreuses années.

La lecture de ces résultats démontre que le phénomène de corruption au Maroc semble gagner du terrain, au moment où le classement le place déjà tout juste au dessus de la moyenne de 90.

Toutes ces dernières années, à quelques exceptions près, le Maroc a vu sa place stagner dans la moyenne des 30 en termes de points. Seules les années 2017 et 2018 ont classé le pays dans la catégorie des 40.

Au niveau du classement, le Maroc a dégringolé en chutant de la 80ème place en 2019, vers 86ème en 2020 et 87ème en 2021.

Entre 2017 et 2018, le royaume affichait pourtant une lueur d’espoir en passant de la 81ème place à la 73ème, en gagnant 8 places.

Au niveau au monde arabe, la meilleure place revient aux Emirats arabes unis qui obtiennent un score de 69 sur 100 soit 24èmes au niveau mondial, suivis du Qatar 63ème, de l’Arabie saoudite avec 53 points.

Les pays arabes où sévit le plus de corruption sont des zones de guerres ou de conflits, à savoir la Syrie qui cumule seulement 13 point, le Yémen 16 points et la Libye avec 17 points.

Plus globalement la tête du classement est occupée sans grandes surprises par des pays d’Europe du nord. Le Danemark, la Finlande mais aussi la Nouvelle-Zélande prennent la première place, suivis de la Norvège, de Singapour et de la Suède.

Corruption: Transparency classe le Maroc à la 87ème place, toujours en recul Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page