Nasser Bourita: La sécurité « spirituelle » africaine est une priorité pour le Maroc

Le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a affirmé que l’une des priorités du Maroc est d’assurer la sécurité spirituelle des Marocains et du continent africain contre les menaces et les ambitions de l’Iran sur le continent.

Selon un rapport de la commission des affaires étrangères, de la défense nationale, des affaires islamiques et des Marocains vivant à l’étrange, le chef de la diplomatie marocaine s’est attardé sur la question de la sécurité « spirituelle » des Marocains et des Africains, dans ses discussions au Parlement la semaine dernière.

Intervenant dans le cadre de discussions sur certains accords internationaux à la Chambre des représentant, Nasser Bourita, a affirmé que l’Iran tente de s’ingérer en Afrique, surtout en Afrique de l’Ouest, en propageant son courant chiite.

Récemment, l’influence néfaste de l’Iran s’est ressentie dans l’attaque des rebelles Houthis du Yémen, visant les Emirats arabes unis. Cette attaque a été dénoncée par toute la communauté internationale.

« Le soutien du Maroc à ce qu’a subit l’émirat d’Abou Dhabi aux Émirats arabes unis était un message clair pour dénoncer les exactions des Houthis et la politique de l’Iran qui est derrière » les rebelles Houthis, les finance et les arme.

Le Maroc a rompu ses relations diplomatiques avec l’Iran en 2018 après avoir trouvé découvert qu’il soutenait le front polisario, les milices séparatistes sahraouies. Rabat avait annoncé avoir découvert que l’Iran supervisait des exercices militaires du groupe séparatiste par l’intermédiaire d’éléments du Hezbollah, son autre allié stratégique au Liban.

Le chef de la diplomatie marocaine, a rappelé que le Maroc avait une forte et profonde présence dans sa dimension africaine, jugeant important que la dimension culturelle en Afrique soit préservée.

« Les accords à dimension culturelle peuvent contribuer à la restauration des monuments culturels sur le continent africain », a déclaré M. Bourita, ajoutant que le Maroc dispose de « nombreux outils d’influence au niveau international à travers les mécanismes de la religion, de la culture et de la sécurité ».

Ces accords internationaux signés avec plusieurs pays d’Afrique mais aussi d’Amérique latine, « reflète(ent) l’étendue de la diversité des outils d’influence internationale (du Maroc) qui lui permettent d’offrir et suggérer dans un ensemble d’accords signés », a ajouté le ministre.

Nasser Bourita: La sécurité « spirituelle » africaine est une priorité pour le Maroc Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page