Attaque des houtis contre les EAU : Bahreïn réitère son soutien total

Le Roi Hamad bin Isa Al Khalifa de Bahreïn a déclaré lors d’une visite ce mardi à Abou Dhabi à Cheikh Mohamed ben Zayed Al Nahyan, Prince héritier d’Abou Dhabi et Commandant suprême adjoint des Forces Armées des Emirats arabes unis (EAU), que toute attaque contre les Emirats arabes unis est considérée comme une attaque contre Bahreïn.

Le Souverain bahreïni a dénoncé l’attaque terroriste des houthis contre les EAU et réaffirmé ce mardi le soutien de son pays. Au cours de leur réunion tenue à Qasr Al Bahr, Cheikh Mohamed et le roi Hamad ont discuté des relations fraternelles entre les EAU et Bahreïn, et des moyens de les améliorer pour favoriser le développement durable. Cheikh Mohamed a également transmis au roi Hamad les salutations du président, le Cheikh Khalifa ben Zayed Al Nahyan, et ses vœux sincères de santé et de bonheur, de bien-être et de prospérité au royaume et à son peuple frère.

Ils ont également échangé sur plusieurs questions du Golfe, régionales et internationales d’intérêt commun, et discuté des derniers développements concernant l’attaque terroriste qui a visé des zones et des installations civiles aux EAU et les mesures prises par les Emirats en réponse à cette attaque lâche, qui viole toutes les lois et normes internationales et les valeurs humaines. En outre, le roi Hamad a souligné le soutien manifesté par de nombreux pays aux EAU à la lumière de l’attaque terroriste, ce qui témoigne de la stature de ce pays au sein de la communauté internationale.

Il a salué ses efforts fructueux, qui ont contribué à la publication de la décision unanime du Conseil de sécurité des Nations unies condamnant l’attaque terroriste de la milice houthie, affirmant le droit légal des EAU de défendre leur souveraineté, leur sécurité, leur stabilité et leurs intérêts.

Attaque des houtis contre les EAU : Bahreïn réitère son soutien total Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page