L’Oriental, nouvelle locomotive de croissance pour le Maroc

 La région de l’Oriental constituera une nouvelle locomotive de croissance pour le Maroc, a affirmé, lundi, le ministre de l’Industrie et du commerce, Ryad Mezzour.

« Le lancement de ce projet et la mise en service du nouveau port Nador West Med, feront de l’Oriental une grande locomotive industrielle, au même titre que les écosystèmes industriels de Tanger ou Casablanca », a souligné Mezzour, en visioconférence lors d’une rencontre tenue à Oujda, à l’occasion du lancement des travaux de construction d’une usine de câblage automobile du groupe équipementier Aptiv

« Ce port sera accompagné, dans le futur proche, par d’autres investissements de ce genre ou plus grands encore, en vue de renforcer la compétitivité et la productivité et tirer parti des compétences de la région de l’Oriental », a-t-il indiqué.

Le ministre a salué la confiance placée par ce groupe industriel en le Maroc et qui s’est traduite par l’installation de plusieurs unités industrielles, ainsi que les efforts déployés par la Wilaya de l’Oriental et le Conseil de la région en vue d’accompagner ce projet depuis le début et la coordination continue avec le ministère pour attirer des investissements prometteurs au profit de cette région.

« Les potentialités naturelles, humaines et logistiques dont jouit l’Oriental peuvent être mises à profit et valorisées par des projets exceptionnels, permettant de créer davantage d’emplois et de richesse locale », a-t-il ajouté.

Mezzour a affirmé que le ministère redoublera d’efforts pour l’étude de la réalisation d’infrastructures industrielles dans cette région, ainsi que pour la conclusion de conventions de partenariat relatives aux projets qui seront retenus en commun accord avec les partenaires régionaux.

Par ailleurs, et dans le cadre de la stratégie de relance industrielle 2021-2023, qui vise la substitution des importations par la production nationale, le ministère a donné son accord de principe pour 56 projets au niveau de l’Oriental, notamment dans les secteurs de l’agroalimentaire et de l’industrie électrique, pour un investissement de 1,64 milliard de dirhams (MMDH), devant permettre la création de plus de 6.000 postes d’emploi fixes et générer un chiffre d’affaires de plus d’un milliard de dirhams.

Mezzour a affirmé que les services du ministère, au niveau central et régional, continueront à coordonner étroitement avec le Centre régional d’investissement (CRI) de l’Oriental et les autres partenaires, en vue de soutenir l’initiative entrepreneuriale et financer davantage de projets industriels dans la région.

Les intervenants lors de cette rencontre ont mis en exergue les atouts et les potentialités dont regorge la région de l’Oriental, et qui sont à même d’inciter les différents acteurs économiques à investir et à s’installer dans cette région.

Ils ont aussi relevé l’importance de la «méga-usine» d’Aptiv à Oujda, qui contribuera au développement économique de la région de l’Oriental ainsi qu’au renforcement de la compétitivité du Maroc dans le secteur de l’automobile.

La nouvelle usine du groupe Aptiv s’étalera sur une superficie de 8 ha à la zone d’accélération industrielle de la Technopole d’Oujda, pour un investissement global de près de 394 millions de dirhams (MDH).

Le projet, qui doit permettre la création de plus de 3.000 emplois directs, est le fruit d’un partenariat entre la Wilaya de l’Oriental, le CRO, le CRI, la société MedZ et Aptiv.

L’Oriental, nouvelle locomotive de croissance pour le Maroc Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page