Liban: Saad Hariri annonce la « suspension » de son travail politique

L’ancien Premier ministre libanais, Saad Hariri a annoncé lundi la « suspension » de son travail politique, faisant savoir qu’il ne se présentera pas aux prochaines élections législatives prévues le 15 mai.

Lors d’un bref discours prononcé devant les membres de sa formation à la Maison du Centre à Beyrouth, le fils de Rafic Hariri a eu ces mots: « J’annonce la suspension de mon travail politique et j’appelle le courant de l’Avenir à faire de même. Je ne me présenterai pas aux élections et ne présenterai aucune candidature issue du courant de l’Avenir ou en mon nom ».

« Notre maison restera ouverte aux bonnes volontés et à nos proches dans tout le Liban », a-t-il ajouté.

Cette annonce intervient après une série de revers financiers et politiques au cours des dernières années et à la lumière de la grave crise politique, économique et financière qui paralyse le Liban depuis près de deux ans.

Saad Hariri, propulsé au devant de la scène politique en 2005, après l’assassinat de son père, a dirigé trois gouvernements depuis son accession au pouvoir pour la première fois en 2009. Il a présenté sa troisième démission environ deux semaines après le début des manifestations populaires contre la classe politique le 17 octobre 2019.

Malgré sa nomination le 22 octobre 2020 pour former le gouvernement, il n’a pas pu aller au bout de sa mission du fait du ressentiment populaire et des divisions politiques.

Liban: Saad Hariri annonce la « suspension » de son travail politique Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page