Nasser Bourita: Les frontières doivent être rouvertes dans des conditions de sûreté pour tous

Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger,  Nasser Bourita, a affirmé que les frontières, fermées par le Royaume depuis le 29 novembre 2021, en raison de la propagation du variant Omicron, doivent être rouvertes « dans des conditions de sûreté pour tous ». 

Interrogée sur la question, ce lundi à la chambre des représentants, le ministre a rappelé les récents chiffres de la situation épidémiologique dans le Royaume, et qui « font peur », même si le pic semble être en phase d’être dépassé, a-t-il dit.

« Les chiffres font peur. Près de 3.000 cas aujourd’hui, 97 morts en ce mois de janvier qui n’est pas fini et quelque 600 personnes admises en réanimation », a mis en avant Bourita.

C’est important d’ouvrir les frontières, mais c’est important aussi de prendre en considération nos conditions. Et nous voyons les pays qui ont ouvert… », a-t-il soutenu, notant que « chaque pays prend ses décisions au vu de la réalité de sa situation épidémiologique ».

Pour conclure: « L’objectif est clair : Ouvrir mais avec les conditions de sûreté pour  tous ».

Nasser Bourita: Les frontières doivent être rouvertes dans des conditions de sûreté pour tous Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page