Tourisme : Réalisation d’une unité hôtelière écologique à Marrakech

Des préparatifs sont en cours dans la zone de Sidi Abdellah Ghiat, à environ 15 km de Marrakech, pour la construction d’un nouvel Hôtel éco responsable et plus globalement d’un projet complexe durable, selon Zoubir Bouhoute, expert en tourisme et directeur du Conseil Provincial du Tourisme (CPT) d’Ouarzazate.

« Le projet global ARD WA SAMAA (terre et ciel) est le  premier du genre au niveau national et en Afrique, ce brand est composé de 3 industries reliées entre elles par les dénominateurs communs suivants ; écologie et environnement, santé et bien être de l’humain à travers des thérapies quantiques et diverses non invasives« , explique Zoubir Bouhoute.

Les trois industries de cet unité sont un éco-boutique hôtel respectueux de l’environnement jusque dans les moindres détails de sa conception et son futur fonctionnement, une agriculture biologique et innovante en matière de conception et technologie et la transformation des plantes en huiles essentielles et oléagineuses.

Earth and Sky la société mère domiciliée aux USA va porter dans l’avenir le premier projet Marocain et assurera par la suite la duplication dans le monde du premier projet Marocain .

Earth & Sky vise par son pilote et distributeur financier ( SWISS FINANCIERS )un développement boursier par IPO sur le marché du Nasdaq en 2023 pour s’assurer la continuité du développement de son brand à travers la planète .

Ce premier projet source d’ une initiative ambitieuse, intègre spécifiquement les énergies renouvelables et naturelles pour obtenir une autarcie énergétique totale tout en se distinguant également par ses valeurs  sociales et économiques soutenue par une finance responsable et durable.

« Ce projet, qui vise à atteindre un équilibre entre l’être humain et son environnement, soutien dans le long terme l’idée d’être un éco système largement diffusé et partagé à travers le monde », souligne la même source.

« Les initiateurs du projet accordent une grande attention à l’aspect lié à l’environnement et à la santé humaine.Pour cela l’extension et la préservation d’espaces verts non corrompus sont capitales« , ajoute-t-il.

À travers son agriculture tous les produits de traitements sont totalement biologiques, aucun agent chimique et à aucun moment n’est introduit dans la chaîne de travail .

Une perte de rentabilité moyenne est tolérée sur les récoltes en raison de la non corruption du système de traitements et nutriments.

Michel Jean Menghetti, l’investisseur et développeurs suisse initial de ce projet confirme un coût d’investissement de 35 millions de dollars pour le premier projet Marocain qui sera une locomotive pour le développement de la zone  et un modèle à suivre en raison de ses répercussions positives sur la région permettant une amélioration des conditions de vie de la population.

Michel Jean Menghetti a ajouté « que le modèle Marocain dans le domaine de l’environnement et du développement durable occupe une place importante au niveau mondial, ce qui traduit clairement la reconnaissance internationale du succès et de l’efficacité de l’expérience Marocaine dans ce domaine ».

Michel Jean Menghetti constate à regret le retard enregistré dans l’achèvement du projet en raison de la fermeture des frontières suite à la propagation du virus du Covid 19.

Les travaux nécessitent une période entre 18 et 24 mois selon la mobilisation des fonds, ainsi que les mesures de précautions prises pour éviter la propagation de la pandémie.

Il a souligné que l’unité hôtelière, composée de 55 chambres et suites, contribuera à fournir entre 240 et 300 emplois,  en plus de quelques autres centaines d’emplois pour le projet intégré de développement agricole.

La zone de Sidi Abdellah Ghiat se distingue par ses qualités naturelles, ce qui en fait l’une des zones qui attirent les touristes marocains et  étrangers friands d’éco-tourisme toute l’année .

La région de Marrakech en plus d’être un lieu de loisirs pour profiter de son climat sec et agréable ,la nature dépaysante et environnante , contraste avec beaucoup d’harmonie sur l’aspect pittoresque, historique, et architectural de la ville Ocre.

Tourisme : Réalisation d’une unité hôtelière écologique à Marrakech Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page