The Voice : Le rappeur maroco-néerlandais Ali B accusé d’agressions sexuelles

Ali B est dans la tourmente. Au milieu d’accusation d’agressions sexuelles dans la version néerlandaise de The Voice, le rappeur d’origine marocaine, qui est coach dans l’émission, fait partie des personnes pointées du doigt pour comportement déplacé.

Des allégations plus explosives sur un comportement non professionnel et potentiellement criminel dans les coulisses de l’émission télévisée The Voice of Holland ont été révélées dans l’épisode de BOOS publié jeudi.

Des dizaines de femmes impliquées dans l’émission au fil des ans se sont manifestées pour discuter de leurs allégations de harcèlement sexuel, d’abus sexuels, d’agression sexuelle et de viol.

Des rumeurs sur l’enquête de l’émission ont déjà incité le diffuseur RTL à suspendre la diffusion de The Voice, forcé le chef du groupe de l’émission à démissionner, ainsi que l’un des accusés, Ali B.

Ali B, qui est coach de l’émission depuis 2016, a été accusé de viol et d’attouchements sur des jeunes femmes. Plusieurs femmes ont expliqué comment le rappeur leur avait promis de les aider à réussir leur carrière musicale, prévoyant de les rencontrer tard dans la nuit ou en dehors du studio de télévision.

Deux accusations ont été portées contre Ali B, dont une pour viol. Ali B nie les allégations. Il s’est d’ailleurs défendu sur le réseau social Twitter, dans un long post où il clame son innocence. Il a qualifié les affirmations de « calomnieuses. Il a également déclaré qu’il faisait face à un « procès par les médias ».

« Il y a maintenant deux rapports anonymes qui sont présentés avec beaucoup de fureur comme des nouvelles. C’est injustifié », a-t-il déclaré. « Je ne peux pas me défendre publiquement contre cela. Néanmoins, il est clair pour moi que le ministère public devra dans les deux cas décider de rejeter [les allégations] », a écrit le rappeur sur Instagram. « Je ne suis pas coupable de ce dont on m’accuse dans les revendications. »

Il affirme qu’il a eu des relations sexuelles consensuelles avec une ancienne candidate. Cependant, la présumée victime ne semble pas être d’accord avec la version de l’artiste maroco-néerlandais et a affirmé qu’elle avait l’intention de porter plainte pour viol contre l’un le rapport, lors de son témoignage anonymement sur BOOS.

« Je vais porter plainte contre Ali B », a déclaré la plaignante. Lorsque le présentateur Tim Hofman lui a demandé ce qu’elle rapportait, elle a répondu : « Viol ».

Une autre femme a porté plainte contre lui, l’accusant d’agressions sexuelles, alors que d’autres ont témoignés anonymement qu’il emmenait les jeunes femmes chez lui avant de les embrasser et de les toucher. Lorsqu’elles protestaient, il riait ou se fâchait.

The Voice : Le rappeur maroco-néerlandais Ali B accusé d’agressions sexuelles Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page