Assaut du capitole : la commission d’enquête assigne Twitter et 3 autres réseaux sociaux à témoigner

La commission enquêtant sur l’émeute meurtrière du Capitole a assigné à comparaître les géants des médias sociaux Twitter, Reddit et les sociétés mères de Facebook et Google.

Le comité bipartite avait demandé une mine de dossiers l’été dernier à ces sociétés et à d’autres sociétés sociales, mais a déclaré avoir reçu des « réponses inadéquates » de certaines des plus grandes plateformes.

Le comité a de nouveau exigé que la société mère de Google, Alphabet, Twitter, Reddit et Meta, anciennement connue sous le nom de Facebook, remette une multitude de documents liés au terrorisme national, à la propagation de la désinformation et aux efforts visant à influencer ou à renverser les élections de 2020.

« Deux questions clés pour le comité restreint sont de savoir comment la propagation de la désinformation et de l’extrémisme violent a contribué à l’attaque violente contre notre démocratie, et quelles mesures – le cas échéant – les sociétés de médias sociaux ont prises pour empêcher leurs plateformes d’être un terrain fertile pour radicaliser les gens vers la violence « , a déclaré jeudi le président Bennie Thompson, dans un communiqué.

« Il est décevant qu’après des mois d’engagement, nous n’ayons toujours pas les documents et les informations nécessaires pour répondre à ces questions de base. Le comité restreint s’efforce d’obtenir des réponses pour le peuple américain et d’aider à garantir que rien comme le 6 janvier ne se reproduise. Nous ne pouvons pas permettre que notre travail important soit retardé davantage », a-t-il ajouté.

Un porte-parole de Reddit a confirmé que la société avait reçu l’assignation et a déclaré dans un communiqué qu’elle « continuera à travailler avec le comité sur leurs demandes ».

« Nous coopérons activement avec le comité restreint depuis qu’il a commencé son enquête, répondant de manière substantielle à ses demandes de documents, et nous nous engageons à travailler avec le Congrès tout au long de ce processus. Nous avons des règles strictes interdisant les contenus incitant à la violence ou sapant la confiance dans les élections sur YouTube et les produits Google. Nous avons appliqué ces règles avant le 6 janvier et continuons de le faire aujourd’hui. Nous restons vigilants et nous nous engageons à protéger nos plateformes contre les abus« , a déclaré pour sa part un porte-parole de Google.

Le comité est chargé d’enquêter sur les faits et les causes entourant l’émeute du 6 janvier au Capitole, lorsque des centaines de partisans de l’ancien président américain Donald Trump ont violemment pris d’assaut le bâtiment et retardé le transfert de pouvoir au président actuel Joe Biden.

Le comité pense que les géants des réseaux sociaux ont retenu des informations qui sont au cœur de l’enquête de la Chambre, a déclaré Thompson dans des lettres à chacune des quatre entreprises.

Assaut du capitole : la commission d’enquête assigne Twitter et 3 autres réseaux sociaux à témoigner Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page