Covid-19 : CDC Afrique en pourparlers avec Pfizer pour une pilule de traitement

Le directeur des Centres africains de contrôle des maladies (CDC) a déclaré que l’organisation discutait avec Pfizer de l’introduction de sa pilule de traitement Covid-19 sur le continent, qui vient de passer les 10 millions de cas.

Les discussions interviennent alors que le Dr John Nkengasong exhorte le gouvernement et les citoyens à ne pas relâcher les vaccinations et les mesures préventives alors que divers pays subissent des vagues d’infections accrues par la variante omicron.

« Nous travaillons main dans la main. … Nous sommes en discussions étroites avec Pfizer pour voir ce qui peut être fait pour rendre les médicaments disponibles sur le continent », a déclaré Nkengasong jeudi lors d’un point de presse.

Il a déclaré qu’il espérait que le traitement aiderait les systèmes de santé sur le continent et ferait partie d’une approche en 2022 qui comprend l’intensification des vaccins et l’extension des tests pour aider à faire face à la pandémie.

Au moins 39 pays ont signalé le nouveau variant Omicron et l’augmentation moyenne des cas en Afrique est d’environ 11%, a-t-il déclaré.

Il a noté que les taux de vaccination ne sont toujours pas assez élevés, affirmant que les gouvernements ont du mal parce qu’il y a un si grand nombre de personnes ne se faisant vacciner que lorsqu’il y a un pic, ce qui entraîne de nombreuses hospitalisations et une pression sur les systèmes qui peuvent être évitées.

Le continent a reçu plus de 660 millions de doses de vaccins, avec seulement environ 340 millions de doses administrées.

La stratégie de lutte contre le Covid-19 en Afrique est la première vaccination, mais « avec l’arrivée de nouveaux médicaments, il semble qu’il serait possible et recommandé de traiter même les cas bénins », a déclaré jeudi à la presse le directeur régional des urgences de l’OMS pour l’Afrique, Abdou Salam Gueye.

L’OMS a ajouté qu’« après une vague de six semaines, la quatrième vague pandémique en Afrique, principalement due à la variante omicron, s’aplatit, marquant la vague la plus courte à ce jour ». Les décès sont inférieurs à ceux des vagues précédentes et les hospitalisations restent faibles, a noté l’OMS.

L’Afrique a désormais enregistré plus de 10,1 millions de cas de coronavirus avec 232 363 décès dans plus de 50 pays, selon le CDC Afrique.

Covid-19 : CDC Afrique en pourparlers avec Pfizer pour une pilule de traitement Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page